Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Télécoms: IMEWE fonctionne enfin, s’enthousiasment les geeks

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2011

Le Commerce du Levant

« PING ae-7-7.ebr1.Paris1.Level3.net (4.69.143.238): 56 data bytes
64 bytes from 4.69.143.238: icmp_seq=0 ttl=59 time=90.340 ms ». Vous n’y comprenez rien? C’est normal, mais selon la communauté geek du Liban, c’est la preuve que le câble IMEWE (India Middle-East Western Europe), est enfin activé, après sept mois d’attente. Ce câble est censé multiplier par 40 la capacité internet internationale du Liban, aujourd’hui de 3 Gb/s.

Habib Torbey, PDG de GDS (maison-mère d’IDM, plus grand fournisseur de services internet du pays), confirme qu’Ogero et les acteurs du secteur privé ont été connectés à IMEWE dès lundi, date qui a été reprise par la presse depuis. Mais selon Samer Karam, fondateur du catalyseur de start-up Seeqnce, la capacité supplémentaire n’est effectivement disponible que depuis vendredi. « Activer ce genre de câble nécessite des ajustements techniques, qui ont pris un peu de temps, explique-t-il, il y aura probablement une période de transition ».

Maroun Najm, consultant informatique, explique : « Nous pouvons tracer la route via laquelle l’information est envoyée sur Internet, et depuis vendredi, cette route passe par Marseille, le point de terminaison d’IMEWE. » Samer Karam renchérit : « Les tests que nous avons menés montrent une amélioration de la vitesse de 50 % ».
Mais attention, tout le monde ne ressentira pas d’amélioration, car à ce stade, « le commun des internautes bénéficiera d’un meilleur internet (latence), pas d’un internet plus rapide », explique Karam. « Il y aura moins d’embouteillages sur les lignes, détaille Najm, ce qui se traduira par une meilleure connexion au sein de la vitesse souscrite dans l’abonnement. »

Cette étape représente une avancée majeure pour l’Internet libanais, régulièrement classé parmi les pires au monde. Mais elle n’est pas suffisante. Il faut désormais distribuer aux usagers la capacité supplémentaire dont bénéficie le réseau grâce à IMEWE. « Lorsque nous payons pour 512 Kb/, nous devrions avoir vraiment 512 Kb/s ! », commente l’un des membres de Flip the Switch, le groupe Facebook qui a œuvré pour l’activation d’IMEWE, et qui s’est littéralement enflammé à l’annonce de la nouvelle. Il faut ensuite réviser à la baisse les tarifs, car rien ne sert d’augmenter la capacité si son prix unitaire reste rédhibitoire : le E1 (2 Mb/s) est aujourd’hui à 2700-3000 dollars ; le secteur privé milite pour qu’il soit baissé à 100 dollars. Cette décision relève du Conseil des ministres, et le nouveau ministre des Télécoms Nicolas Sehnaoui a annoncé qu’il allait la soumettre bientôt.

Contactés par le Commerce du Levant, le ministère des Télécommunications et Ogero n’ont pas voulu commenter l’activation d’IMEWE.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :