Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le Hezbollah présente des documents sur le lien entre le TSL et Israël

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2011

Al Manar

Le Hezbollah a répondu lundi, preuves à l’appui, aux soupçons émis par certaines parties sur « le document du transfert d’ordinateurs dévoilé lors du dernier discours du secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah, samedi dernier.

La réponse du Hezbollah a été jointe de « trois documents : le premier est lié à une demande d’exemption d’impôts directs présentée par un membre de la mission diplomatique, émanant de la direction des douanes et de taxes ajoutées d’Israël. Cette demande a été formulée par « Miho Hiros », l’un des directeurs de l’équipe d’observateurs de la trêve appartenant aux Nations Unies, UNTSO, à Jérusalem occupée, AlQods. Les autorités israéliennes avaient ratifié cette demande d’exemption concernant la cargaison numéro 29148, dont le contenu a été mentionné également dans la demande ».

Le deuxième document est celui d’un manifeste des produits de la cargaison portant le numéro 29148 pour le profit de la commission d’enquête indépendante UNIIIC.

Quant au troisième document, il comprend une liste du contenu de la cargaison numéro 29148, en l’occurence 77 postes d’ordinateurs desktop et leurs équipements, 20 ordinateurs laptop, 57 écrans d’ordinateurs, 25 appareils sans fil …
S’agissant de l’intérêt israélien du transport de ces ordinateurs, le Hezbollah a rappelé les efforts de l’ennemi sioniste visant à l’incriminer, à travers son contrôle direct des ordinateurs et ses hautes capacités techniques.

Ceci permet de constater que :
1- Toutes les informations figurant sur les ordinateurs ont été copiées par « Israël », surtout que les services sécuritaires et judiciaires libanais ont fourni à la commission d’enquête de multiples données sur la société libanaise, dont entre autre :
a- Des informations liées directement à l’enquête : des suspects, les témoignages, le plan et le déroulement de l’enquête, la structure et le mécanisme du travail de la commission d’enquête, les hypothèses importantes ou inutiles, les résultats des tests de laboratoires et des tests génétiques.


 b- Tout ce qui a été livré à la commission d’enquête au Liban, comme les datas de télécommunications depuis 2002, des données sur les réseaux de télécommunications au Liban, les voitures du pays, les programmes des identités et des photos, les abonnés en électricité et en eau, les empreintes des Libanais, les professeurs et les étudiants, les employés de certains secteurs, une série de dossiers sécuritaires et judiciaires sur les secteurs et les institutions de l’Etat libanais…

2- Les informations déjà effacées auraient été récupérées
3- Des programmes et des virus auraient été implantés pour permettre de détruire des programmes, des informations ou des tranches électroniques et pour contrôler directement les contenus des ordinateurs.

Selon le Hezbollah, ces données permettent à « Israël » de profiter directement de toutes les archives pour des fins militaires et sécuritaires, de posséder des informations sur toutes les données de l’enquête, sur son déroulement et sur les enquêteurs. Sans oublier de mentionner la capacité d’Israël d’influencer ou de désorienter l’enquête pour aboutir à l’incrimination du Hezbollah.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :