Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Enthousiaste pour « l’opération de réforme », Aoun salue le mérite de Berry

Posted by jeunempl sur juin 15, 2011

(L’Orient le Jour)

« L’opération de réforme se poursuit, mis à part la formation du gouvernement dont elle est indépendante, comme elle l’est de toutes les entreprises politiques », a affirmé hier le député Michel Aoun. Ainsi, « les poursuites » devraient continuer contre les auteurs de « crimes financiers » et « nous préviendrons les nouveaux venus de ne pas répéter les mêmes erreurs », a ajouté le chef du Courant Patriotique Libre.

Il n’a pas manqué d’inclure dans sa réforme le corps judiciaire. Dans cet esprit, la réunion du bloc du Changement et de la Réforme a porté notamment sur « les affaires de la commission des Finances et du Budget, dont l’examen a révélé de graves faits sur la conduite financière illégale des finances de l’État, et sur la dilapidation des deniers publics », a déclaré M. Aoun. Cela devrait conduire à la mise sur pied « de commissions d’observation (…) et le jugement des présidents et ministres », a-t-il martelé. Il a de plus affirmé accepter la présence d’observateurs financiers délégués par les Nations unies pour suivre de près « notre poursuite des responsables, à condition qu’ils soient meilleurs que les observateurs des élections ».

M. Aoun n’a pas manqué de rétorquer à ceux qui ont exprimé des réticences à l’égard du nouveau cabinet, faisant part d’un « engagement » à l’égard des résolutions internationales, niant toute confrontation avec le Tribunal spécial pour le Liban. « Nous sommes avec sa justice (…) et nous verrons au moment opportun ce qui adviendra de la loi pour le TSL », a-t-il ajouté.

Enfin, face aux critiques exprimées par le chef des Forces libanaises Samir Geagea et par le chef des Kataëb Amine Gemayel, Michel Aoun a répondu : « Je ne peux rien contre les hiboux. »

Plus tôt dans la journée, le chef du CPL avait réuni ses dix nouveaux ministres. Revenant, à l’issue de cette réunion, sur les circonstances qui ont permis la formation du gouvernement, il a affirmé que « le mérite revient au président de la Chambre Nabih Berry, qui a sacrifié un portefeuille ministériel afin de faciliter la naissance du gouvernement. C’est grâce à lui que le gouvernement a vu le jour. Cela reste une décision exceptionnelle, ponctuelle et conjoncturelle. Toutefois, nous émettons une réserve pour éviter qu’une telle mesure soit prise une nouvelle fois à l’avenir », a relevé Michel Aoun.

Se prononçant d’autre part sur l’avenir politique du gouvernement, le député a souligné que ses ministres ont maintenant à combattre « 20 années de chaos » dans tous les secteurs du pouvoir, « comme le prouve l’état de certains ministères et autres établissements publics ». « Mais la tâche ne sera pas simple car, en plus du travail technique, il s’agit de se dresser contre un certain état d’esprit (…) Les corrompus ont désormais un public qui accepte cet état des choses et en tire profit », a-t-il poursuivi.

« Nous ne voulons pas nous étendre en paroles, nous préférons nous mettre au travail », a-t-il conclu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :