Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Réunion du bloc Changement et Réforme sous la présidence de Aoun

Posted by jeunempl sur juin 5, 2011

ANI

Le député du Kesrouan le général Michel Aoun, président du bloc Changement et Réforme, a affirmé vendredi au terme de la réunion du bloc, que les raisons internes de la non formation du gouvernement sont éliminées, espérant que des raisons externes ne soient pas présentes.

Lorsque le gouvernement sera formé, l’opinion publique comprendra les concessions que nous avons faites, a-t-il dit.

Le député a assuré qu’après cette formation les composantes se mettront d’accord sur la déclaration ministérielle.

Par ailleurs, le général Aoun a indiqué que prétendre ne pas avoir des informations sur une base de données des Estoniens est mensonger, affirmant que la branche des renseignements a pris des bases de données pour 35 jours sans permis légitime parce que le Premier ministre est absent et il doit signer et celui qui ne peut suivre de près ce crime en 35 jours, ne le trouvera plus.

Il a également signalé que les événements des derniers jours rappellent les citoyens que le centre de contrôle et d’observation des appels téléphoniques qui a valu 24 millions de dollars est achevé, expliquant que les ministres des Télécommunications Charbel Nahas et Gebran Bassil ont insisté pour que le ministère de l’Intérieur l’obtienne ainsi que ceux qui se sont entraînés à l’utilisation du centre, s’interrogeant sur les raisons pour lesquelles il est toujours hors d’accès.

Sur un autre plan, le général Aoun a affirmé que la structure du pouvoir dans l’Etat n’est plus hiérarchique, appelant à redonner son prestige à la hiérarchie constitutionnelle et juridique.

Il a par ailleurs rappelé au ministre sortant de la Justice Ibrahim Najjar, chargé de prendre les mesures relatives à l’affaire du directeur des FSI le général Achraf Rifi, de publier sa décision et d’éviter ce qui s’est passé dans le dossier des faux témoins, souhaitant que le transfert du président de la République au ministre de la Justice soit assuré.

L’ambassadrice américaine Maura Connelly s’est rendue chez le général Rifi et selon les lois libanaises en vigueur, le directeur des FSI ne peut se réunir avec son Premier ministre en l’absence d’un ministre, a-t-il critiqué, appelant Mme Connelly à respecter la convention de Vienne qui définit les principes du travail diplomatique et nul n’a le droit de recevoir des ambassadeurs sans permis reçus au préalable.

Concernant la ministre des Finances Rayya Hassan, le député a précisé que cette dernière commet une contravention constitutionnelle en accordant des subventions s’opposant avec la Constitution libanaise.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :