Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Après le holdup de SOLIDERE sur le patrimoine de Beyrouth-Centre, Hariri tente de mettre la main sur le nouveau réseau mobile Liban Telecom via OGERO

Posted by jeunempl sur juin 3, 2011

RPLFrance.org

Pour le commun des Libanais, l’affaire des « Télécoms » est le nième épisode d’une querelle politique à la Libanaise.

Mais ce conflit et le déchaînement sécuritaire d’Ashraf Rifi, gardien de l’empire Hariri, dépassent largement le sérail politique et relèvent de l’affaire d’Etat.

En effet, depuis leur arrivée en politique, grâce au pouvoir de l’argent, la dynastie Hariri a considéré le Liban comme sa propriété privée. Ainsi, le gouvernement de l’Etat Libanais est devenu le Conseil d’Administration de la « Hariri Corporation » profitant et abusant même des accords de Taëf, qui a diminué les prérogatives du Président de la République au profit du Conseil des ministres, pour ne pas dire du premier ministre.

Ainsi, Hariri a pu mettre la main sur la capitale Beyrouth, et en particulier son centre, en spoliant des milliers de libanais de leurs biens patrimoniaux pour les brader à la société SOLIDERE créée pour l’occasion.

Que le commun des Libanais ne puisse pas bénéficier du minimum vital et que l’Etat ne puisse lui fournir l’électricité et l’eau en continu, cela n’affecte pas Hariri & Co. Pendant que le Liban voit sa dette augmenter d’une façon vertigineuse, Hariri voit sa fortune augmenter pour être classé parmi les plus grandes fortunes mondiales.

Oui, mais pour que cela puisse continuer, il ne faut pas venir regarder de près dans les affaires de l’Etat Hariri. Il faut verrouiller les postes clés dont les plus importants : le poste de premier ministre et et celui des finances.

Mais voilà qu’il y a eu un petit changement : Hariri est destitué… Il n’y croit pas. Comment est-ce possible ? Comment ont-ils osé ? Hariri n’avait pas fini de tout contrôler. Certes, il avait sa garde prétorienne bien contrôlée par Ashraf Rifi pour protéger son empire. Mais jusqu’à quand ?

Et il y avait ce nouveau réseau mobile Liban Telecom que Hariri voulait contrôler. On n’était qu’au stade préliminaire de prise de contrôle par l’organisme OGERO. Mais le CPL (cet empêcheur de tout contrôler) mettait les bâtons dans les roues et Charbel Nahas considérait que les lignes rouges étaient dépassées.

Voilà les faits : la Chine a offert à l’Etat libanais le matériel nécessaire pour le déploiement du 3ème réseau de téléphonie mobile « Liban Telecom ». Le ministre des télécoms a demandé à la société OGERO de l’installer et de le tester pendant quelques semaines. Or, OGERO a commencé à opérer sur ce réseau au delà de quelques tests en couvrant une bonne partie du territoire libanais et en ayant un nombre d’utilisateurs inconnus du Ministre des Télécoms. Lorsque le Ministre a voulu stopper tout cela en y allant directement au centre de contrôle de ce réseau situé dans des bâtiments appartenant au ministère, il a été interdit d’accès par Ashraf Rifi commandant les FSI. Ce dernier a même refusé d’obéir aux ordres du ministre de l’intérieur et il a fallu l’intervention du président de la République et surtout de l’Armée pour qu’il accepte d’évacuer le bâtiment. Mais le centre de contrôle est verrouillé et les clés d’accès sont aux mains du directeur d’OGERO.

Voilà quelques précisions tirés du site d’OGERO (http://www.ogero.gov.lb/Published/FR/profile.html):
– OGERO, comme son nom l’indique, veut dire : « Organisme de Gestion et d’Exploitation de l’ex Radio Orient »
– OGERO doit agir sous contrôle du Ministre des Télécommunications
– OGERO s’occupe du réseau fixe du Ministère de Télécommunications

Si on rajoute à cela que :
– Hariri a racheté Radio Orient (http://www.courriers-internationaux.com/hariri.htm )
– OGER TELECOM est une filiale du groupe Saudi Oger qui appartient à la famille Hariri
– La similitude permet facilement la confusion entre OGERO et OGER TELECOM
– Le contrat liant OGERO au ministère des Télécoms arrive à expiration
– Le réseau mobile opéré par OGERO est visible par un abonné classique, ce qui n’est pas normal pour un réseau en test

On comprend aisément que l’enjeu de cette affaire est dans une première étape mettre les Libanais devant le fait accompli suivant : « OGERO opère le réseau Liban Télécoms » et dans une seconde étape permettre à Hariri la prise de contrôle de ce réseau mobile via OGERO ou OGER TELECOM…

4 Réponses to “Après le holdup de SOLIDERE sur le patrimoine de Beyrouth-Centre, Hariri tente de mettre la main sur le nouveau réseau mobile Liban Telecom via OGERO”

  1. […] Après le holdup de SOLIDERE sur le patrimoine de Beyrouth-Centre, Hariri tente de mettre la main su… https://www.lorientlejour.com/article/978827/internet-illegal-le-directeur-dogero-doit-repondre-de-45-plaintes.html […]

  2. […] https://mplbelgique.wordpress.com/2011/06/03/apres-le-holdup-de-solidere-sur-le-patrimoine-de-beyrou… […]

  3. […] https://mplbelgique.wordpress.com/2011/06/03/apres-le-holdup-de-solidere-sur-le-patrimoine-de-beyrou… […]

  4. […] https://mplbelgique.wordpress.com/2011/06/03/apres-le-holdup-de-solidere-sur-le-patrimoine-de-beyrou… […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :