Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Arcenciel et Picon : Les héros du bonheur

Posted by jeunempl sur mai 16, 2011

Nada Jureidini – L’Hebdo Magazine

Pour la première année au Liban, la marque Picon se joint à arcenciel pour lancer un concours destiné aux enfants. Le but: impliquer les enfants dans une démarche de solidarité et de développement durable.

S’engager dans des actions sociales et contribuer au développement économique, social et environnemental est un engagement de la marque Picon. Au Liban, le choix s’est arrêté sur l’association arcenciel, agissant avec et pour les personnes en difficulté, pour le développement durable de la société. Lancé en novembre dernier, le concours vise à sensibiliser les élèves à des causes sociales et environnementales. Des missions liées à la préservation de l’environnement, au soutien des familles dans le besoin, à l’aide des personnes handicapées, à celle des personnes âgées ou défavorisées, ont été confiées à des élèves de 9 à 13 ans d’une trentaine d’écoles sélectionnées dans toutes les régions libanaises. Selon les responsables du projet, cette initiative vise d’abord à faire des enfants les «ambassadeurs du bonheur» dans leur communauté locale, en les impliquant dans une démarche de solidarité et de développement durable. Pour remporter le concours, les étudiants devaient réaliser mensuellement, pendant six mois, des missions sur une thématique déterminée. Ils seront évalués à la fin du concours sur leur engagement dans des actions citoyennes, comme par exemple le tri des déchets, la récolte de vêtements ou la restauration des écoles.

Enthousiasme et créativité

Responsable du projet à arcenciel, Nassab Khalifeh souligne que les enfants éprouvaient une grande satisfaction lors de l’accomplissement des différentes missions. «Ils récoltaient des fonds pour soutenir les personnes âgées et présentaient des spectacles de chant et de danse lors de leurs visites des maisons de retraite. Ils ont été très touchés par cette expérience», dit-elle en confiant qu’une personne qui visitait son père a eu les larmes aux yeux et a remercié les enfants pour leur belle initiative. Le rapprochement avec les personnes atteintes d’un handicap était également une belle réussite et a créé des liens étroits entre les enfants et les personnes handicapées qui ont apprécié fortement la présence des enfants. Des missions de reboisement où les enfants ont planté des arbres dans plusieurs régions, mais aussi des activités de recyclage ont contribué à sensibiliser les élèves à la sauvegarde de l’environnement. Vente de gâteaux, lavage de voitures ou travaux de restauration, les enfants ont éprouvé beaucoup de joie à réaliser ces activités pour soutenir les personnes en difficulté. Le programme, qui a débuté au mois de novembre, tire à sa fin et c’est le 21 de ce mois que les élèves seront récompensés pour leurs missions accomplies et leur implication pour des causes sociales. Une kermesse et plusieurs activités ludiques seront au programme de la journée.

«Nous récompenserons l’équipe qui a réussi le mieux sa mission», affirme Nour Kharrat, du groupe Bel. Le concours était un vrai succès et sera renouvelé l’an prochain avec la participation d’autres écoles. Kharrat s’est dit satisfaite de la participation importante des élèves. «Notre objectif est que ce projet se transforme en programme éducationnel pour enseigner aux enfants les notions de développement durable», conclut-elle. A noter que la fondation du groupe Bel soutient des projets portés par des associations ou des organismes à but non lucratif. La démarche Responsabilité sociale et environnementale, RSE, fait partie intégrante de la politique de développement du groupe dont la mission est d’apporter du sourire à plus de familles dans le monde. La fondation agit en faveur de l’enfance et de son bien-être.

Wataneh d’arcenciel

Dans le cadre de son initiative Wataneh, arcenciel inaugure ce soir, vendredi 13 mai, et sous le haut patronage de l’ambassadeur d’Espagne au Liban, Juan Carlos Gafo, le centre Wataneh pour la commercialisation des produits agricoles durables. Ce dernier, situé au centre Wataneh à Horch Tabet, boulevard Sainte-Rita, immeuble Azar, est financé par l’Agence espagnole de coopération internationale au développement AECID et en collaboration avec l’ONG (organisation non gouvernementale) espagnole AIDA (Ayuda intercambio y desarrollo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :