Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Près de 143 milliards de livres de dons reçus en 2005 n’ont pas été déposés sur le compte du Trésor

Posted by jeunempl sur février 22, 2011

Le Commerce du Levant

Ibrahim Kanaan - Député CPL

Le président de la commission parlementaire des Finances, Ibrahim Kénaan, a fait état mardi d’irrégularités graves dans la gestion des fonds publics ces dernières années.  « Nous avons posé de nombreuses questions à la ministre des Finances auxquelles nous n’avons toujours pas reçu de réponse », a-t-il affirmé au Commerce du Levant.

« En 2005, par exemple, l’Etat libanais a reçu 143 milliards de livres de dons étrangers (environ 95 millions de dollars), mais seuls 15 millions (moins de 10000 dollars) ont été déposés sur le compte du Trésor. Où est passé le reste ? Dans quels comptes ont-ils été déposés ? Comment ont-ils été dépensés ? Voilà le type d’irrégularités sur lesquels nous aimerions obtenir des clarifications du ministère des Finances», a-t-il ajouté.
Selon lui, la loi sur la comptabilité publique prévoit que le montant des donations soit déposé sur le compte numéro 36 du Trésor à la BDL, puis redistribué en fonction de certains critères de dépenses.
De même «  entre 2001 et 2005, les chiffres du ministère des Finances font état de 9000 milliards de livres d’avances du Trésor (près de 6 milliards de dollars), or seuls 4000 milliards (2,6 milliards de dollars) semblent avoir été effectivement dépensés. Qu’est-il advenu du reste ? », a poursuivi le député.
« Je ne dis pas que cet argent s’est volatilisé. Il a peut-être été déposé sur des comptes d’autres institutions publiques, qui les ont ensuite dépensés. Mais je peux affirmer que les procédures prévues dans les lois n’ont pas été respectées et en tant que commission parlementaire chargée de contrôler l’action gouvernementale, on a le droit d’exiger des réponses », a-t-il conclu.

Le député a par ailleurs indiqué avoir proposé mardi aux membres de la commission et de la Cour des comptes un plan de travail pour auditer et revoir les budgets de l’Etat depuis 2003. « Une fois que nous en aurons discuté, nous mettrons en place un agenda clair de toutes les mesures nécessaires pour régulariser les comptes de l’Etat », a-t-il promis.

Publicités

4 Réponses to “Près de 143 milliards de livres de dons reçus en 2005 n’ont pas été déposés sur le compte du Trésor”

  1. attenteobligatoire said

    Allons ce n’est rien 143 milliards de livres (environ 95 millions de dollars), et en plus de dons étrangers, en fait un peu plus que 95 millions de dollars, mais au Liban on compte pas la petite monnaie, quelques piastres en plus ou en moins ne changent pas grande chose à la facture de toute façon quelle que soit la monnaie grande ou petite finira toujours dans les mêmes poches hormis la poche du citoyen, seulement 15 millions (moins de 10000 dollars) ont été déposés sur le compte du Trésor, c’est énorme il y a de quoi offrir facilement une Manouché à une centaine des citoyens affamés est encore !

    Monsieur le président de la commission parlementaire des Finances Ibrahim Kénaan se pose une question de choc à faire trembler les genoux des certains responsables politiques, la voici « Où est passé le reste » bien sûr de l’argent et il ajoute « Dans quels comptes ont-ils été déposés » et il termine « Comment ont-ils été dépensés ? » Et il déclare que ce n’est pas un phénomène nouveau parce que la même chose s’est produit entre 2001 et 2005, il se pose alors la question à un possible réaction chimique de volatilisation des billets du compte du trésor par un éventuel responsable politique doué en chimie organique et mine de rien ces responsables sont nombreux au sein du gouvernement libanais, certains sont doués en chimie organique, d’autres en magie car ils peuvent déplacer les billets d’un compte à l’autre rien que par l’esprit, Monsieur Ibrahim Kénaan se demande « Il a peut-être été déposé sur des comptes d’autres institutions publiques, qui les ont ensuite dépensés » ou plutôt l’inverse l’argent est dépensé puis déposer sur des comptes d’autres institutions publiques, cette éventualité est plus probable que la Supposition De Monsieur Kénaan parce qu’elle comporte plus de magie, mais il existe une troisième possibilité que l’argent a bien été déposé sur le compte du trésor mais par la volonté du dieu et du saint-esprit s’est envolée comme un fantôme dans le ciel pour rejoindre les poches et les comptes des dirigeants et cette éventualité rentre dans le cadre de la bénédiction divine afin de récompenser ces hommes honnêtes et pieux miraculeusement.

    Ibrahim Kénaan « avec la préservation des noms » conclut « Une fois que nous en aurons discuté, nous mettrons en place un agenda clair de toutes les mesures nécessaires pour régulariser les comptes de l’Etat » prendre les mesures pour régulariser les comptes entre nous ! quelque soit le prétexte , réaction chimique, magie ou bénédiction divine ! , l’essentiel est de trouver un compromis entre toutes les communautés pour satisfaire leurs exigences afin d’instaurer l’union patriotique et remercier dieu en choisissant toujours les élites libanais afin de leurs offrir le paradis sur terre et pourquoi pas plus tard le paradis dans le ciel une sorte de récompense pour leurs bonnes actions ,en laissant pour la masse les poches vides sur terre et comme récompense l’enfer dans l’au-delà afin d’éviter de payer la facture du courant électrique ou d’avoir besoin des générateurs pour se chauffer….

    • jeunempl said

      Le ministère des Finances au Liban s’est permis trop de choses durant ces 20 années. Depuis plus d’un an, grâce essentiellement au travail remarquable des députés du CPL, les vols impunis (mais pour combien de temps?) sont peu à peu mis au jour.

      L’incroyable dette, qui nous enfonce chaque jour encore plus, trouve son explication avec les milliards de dollars envolés « chimiquement » (comme vous le dites). Peu de budgets ont été votés durant ces 20 années, ce qui explique ce laxisme exagéré.

      En attendant, Ibrahim Kanaan, qui préside la commission parlementaire des Finances, n’hésite pas à les dénoncer tous un à un, que cela plaise ou non au camp Hariri.

      Maintenant, j’aimerais comprendre cher Monsieur; même lorsqu’un politicien fait enfin son travail en exposant devant le public tous ces manquements, vous arrivez à vous en moquer. Alors finalement, que voulez-vous?

      La corruption d’état va passer un mauvais moment avec le prochain gouvernement. Pourvu que la Justice puisse suivre également avec une réforme à la hauteur des gros calibres de voleurs et bandits qui devront y être jugés.

      • attenteobligatoire said

        Cher Monsieur
        Je réponds brièvement à votre commentaire, car il me semble que vous tenez une susceptibilité exagéré je dirai même pathologique quand il s’agit d’aborder un problème d’un ministère qui se trouve à sa tête un député du CPL, le but est pas comme vous le croyez « se moquer du député du CPL » loin de là, mais dire la vérité avec humour noir en confirmant de ce qu’il vient d’avancer Monsieur le député Ibrahim Kénaan.
        Ce que je trouve curieux Monsieur de votre part que vous vous sentez viser avec votre équipe du CPL, pourtant eux-mêmes n’arrêtent pas de dénoncer la corruption, alors il me semble qu’il peut y avoir deux situations la première qui est la plus probable est que vous portez encore dans votre génome quelques substrats de votre phalangisme mal oublié et refoulé dans votre inconscience et qui ne cesse pas de surgir à la moindre réaction !
        La seconde possibilité est que vous préférez la flatterie et d’entendre tout le temps qu’au CPL vous êtes les plus doués les plus honnêtes et pourquoi pas les plus beaux.
        Je m’excuse Monsieur, vous avez encore beaucoup des choses afin d’assimiler la démocratie malgré que vous viviez en Belgique, et si vous aimez avoir que des flatteries alors je vous conseille de supprimer votre site en attendant de prendre encore quelques leçons dans la liberté de l’expression ou faire une mutation génétique pour se débarrasser de quelques reliquats de totalitarisme qui vous pèsent sur la conscience.

      • jeunempl said

        Donc en résumé, nous publions un article qui dénonce l’un des rouages de la corruption au Liban. Vous le critiquez, tout en vous plaignant de la corruption! Je vous le fais remarquer, et vous repiquez une crise à l’encontre du CPL.

        Continuez à utiliser ce ton moqueur si cela vous plait, mais ne venez pas vous plaindre que les choses n’avancent pas dans ce pays. Vous avez cette faculté de critiquer tout ce qui bouge, le bon comme le mauvais, un peu comme ce dépressif qui ne fait plus la différence entre les joyeux et les tristes moments.

        Je ne vous demande certainement pas de venir applaudir, ni même féliciter le travail du CPL. Tout parti au pouvoir devrait réaliser ce qu’ils font avec autant de passion et de sueur. C’est leur travail! Mais de grâce, visez juste. Il est bizarre de vous voir vous focaliser sur les seules personnes qui bougent et qui, à défaut d’avoir les moyens d’agir, amènent le débat.

        Et ne vous inquiétez pas, le phalangisme est peut-être de votre époque, mais certainement pas la mienne 😉
        Quant à votre remarque sur la liberté d’expression… je vous le demande, que fait-on en ce moment?

        Autre question si je puis me permettre; pourquoi le nom « Attenteobligatoire »?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :