Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

L’ensemble du Mont-Liban connecté au réseau de l’eau d’ici 2013

Posted by jeunempl sur février 1, 2011

Le Commerce du Levant

L’ensemble de la région du Mont-Liban sera connectée au réseau d’eau d’ici à la mi-2013, soit 386 localités, a annoncé mardi le ministre démissionaire de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil lors d’une conférence de presse.

Cela sera rendu possible grâce à une série de projets qui seront entrepris par l’Office des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban, pour un montant de 65 millions de dollars.

Trois projets supplémentaires sont prévus dans le domaine de l’eau pour la région de Beyrouth et du Mont-Liban, à savoir l’adduction de l’eau du fleuve Awali, le barrage de Janna et le projet de Madik. Ces projets devraient permettre de couvrir l’ensemble des besoins de la région en 2015-2016. Reste à trouver, selon le ministre, le financement des barrages dans la région du Mont-Liban.

Les projets seront exécutés malgré le déficit en ressources humaines au sein de l’Office, et l’insuffisance de ses revenus, a poursuivi Bassil, en soulignant que le taux de vacance est de 55% dans la catégorie des ouvriers , et de 80% dans celle des cadres.

En 2010, l’Office a généré près de 75 millions de dollars, avec 392.000 abonnés, contre 72 millions de dollars et 378.000 abonnés en 2009.

Enfin, Bassil a annoncé que 225.000 compteurs d’eau seront mis en place d’ici 2015 dans la capitale et le Mont-Liban, couvrant ainsi la moitié des abonnés.

Eau potable à Beyrouth et au Mont-Liban : pas de risque pour la santé publique, selon les autorités

L’eau potable à Beyrouth et au Mont-Liban est saine, a déclaré mardi l’Office des eaux de Beyrouth et du Mont Liban, après des tests bactériologiques et chimiques effectués en novembre et décembre 2010.

« Il n’y a aucun danger pour la santé publique. La plupart des échantillons est conforme aux normes de qualité internationales ».

L’Office a toutefois noté un taux élevé de la salinité, de la conductivité et de la dureté de l’eau, qu’il cherche à améliorer dans certaines stations comme Mechref, Choueifat, Damour, Emile Hajj, Richani et Bourj el Barajné, notamment en mélangeant différentes sources.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :