Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Coup d’envoi des travaux de maintenance des centrales de Deir Ammar et de Zahrani

Posted by jeunempl sur février 1, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministre démissionnaire de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a tenu hier une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé le début des travaux de réhabilitation, de maintenance et de modernisation des centrales de Deir Ammar et de Zahrani. Ce projet, dont le montant n’a pas été dévoilé, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de réforme du secteur de l’Énergie, approuvé en Conseil des ministres en juin dernier.

Les travaux vont permettre, selon le ministre Bassil, d’augmenter la capacité des deux centrales de l’ordre de 55 mégawatts (MW) et d’en réduire les coûts de production. Les centrales de Deir Ammar et de Zahrani génèrent à l’heure actuelle quelque 900 mégawatts, soit près de 60 % de la production électrique totale dans le pays.

Le ministre de l’Énergie s’est attardé, en parallèle, sur l’opération d’adjudication propre à la désignation d’une nouvelle compagnie chargée des travaux de maintenance, déplorant à cet égard les nombreuses irrégularités et les pratiques suspectes ayant ponctué le processus. « Finalement, nous avons réussi à vaincre la corruption (…) », s’est-il toutefois félicité, saluant la ministre des Finances, Raya el-Hassan, qui a approuvé le résultat de l’adjudication « en dépit des diverses pressions ».

Rappelons à ce sujet que la société malaisienne YTL Power a récemment remporté l’adjudication pour le contrat d’opération et de maintenance des deux centrales, à l’issue d’un appel d’offres lancé en mai dernier par Électricité du Liban (EDL). Celle-ci a ainsi remplacé la compagnie Keloco, filiale libanaise du groupe sud-coréen Kepco, dont le contrat de cinq ans arrive à échéance en février 2011.

Grâce à cette opération, EDL a pu réaliser « des économies de 100 millions de dollars, sachant que la différence entre les deux offres s’élevait à 47 millions de dollars » pour chacune des deux centrales, a précisé à ce propos le ministre Bassil.

Rappelons enfin que la stratégie de réforme du secteur de l’Énergie prévoit une augmentation de la production électrique à 4 000 MW à l’horizon 2014, contre près de 1 650 MW à l’heure actuelle. Le coût du projet, qui comprend 42 mesures phares, est estimé à plus de 4,8 milliards de dollars.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :