Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Discours traduit du Général Aoun lors du diner Intishar : « On risque fort de retrouver l’implication de plusieurs libanais dans les faux témoignages »

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2011

Général Michel Aoun – Traduction RPL France

Traduction du discours du Général Michel Aoun lors du diner Intishar tenu le 28 décembre 2010.


Chers amis,

Vous êtes venus pour passer les fêtes en famille au Liban. Vous partagez avec nous nos soucis actuels et vous êtes là pour entendre la vérité sur les évènements car la presse à l’étranger répète souvent des informations de très mauvaise qualité concernant le Liban.

Nous sommes au Moyen-Orient, voisins d’Israël l’état qui s’est autoproclamé juif et raciste, ce qui va à l’encontre de la nature et de la diversité de notre société, tant sur le plan de la culture, de la religion ou de la civilisation. Vous même vous venez des quatre coins du monde et là où vous êtes, vous représentez la synthèse des civilisations qui a pris naissance sur notre terre et a couvert le monde. Cet état raciste est malheureusement soutenu par les puissances internationales et à leur tête les États-Unis d’Amérique.

On vous dit que le problème consiste à savoir qui a assassiné le premier ministre Rafic Hariri. Mais en fait les assassins de Hariri sont connus. Car ce sont les mêmes qui ont essayé de détourner l’enquête à travers les faux témoignages. Ce sont eux-mêmes qui sont responsables de cet assassinat, sinon quel est l’intérêt des faux témoins qui ont formulé de fausses accusations contre quatre généraux et contre la Syrie? Nous avons compris cette vérité dès le début et nous avions refusé des accusations prématurées et non fondées, ce qui nous a prévalu une campagne de dénigrement hors pair. Après l’assassinat de notre ami très cher le journaliste Gebran Tuéni, j’avais déclaré de Rome que nous avons des centaines de raison de croire que la Syrie a pu l’assassiner, mais gardons quand-même un petit doute afin d’élargir l’enquête de peur que le vrai assassin ne soit encore sur le lieu du crime en train de nous narguer et de ne pousser vers de fausses pistes. Ce fut en effet le cas et la Syrie n’était pas l’assassin et tous ces crimes ont été utilisés pour valider le tribunal et accuser la Syrie. Aujourd’hui, nous avons les faux témoins qui ont jeté quatre généraux en prison pendant quatre ans. Qui est responsable de ce crime? Pourquoi l’état libanais ne les défère pas devant la justice? Celui qui cherche la vérité ne doit-il pas juger ces faux témoins? Soyons francs et n’ayons pas peur de dire la vérité face à toutes les puissances, locales ou internationales.

Ils ont peur car cette voie va aboutir à ceux qui ont ordonné et organisé le crime. Les faux témoins bénéficient de l’immunité locale et internationale et personne ne souhaite les interpeller. L’histoire du Liban nous montre qu’à chaque évènement majeur, il y avait une grande puissance internationale qui intervenait soutenue par une partie au Liban contre une autre. C’est encore le cas aujourd’hui. Celui qui cherche vraiment la vérité ne doit mettre aucun barrage devant la justice et doit être capable d’interpeller toute personne. Malheureusement, beaucoup ont falsifié l’enquête et si on allait plus loin on risque fort de retrouver l’implication de plusieurs libanais dans les faux témoignages, à la demande de l’étranger qui a ordonné le crime. Ca c’est la vérité que nous disons clairement aujourd’hui.

D’où la confrontation que nous vivons actuellement. Les pays qui ont soutenus Israël en 2006 contre la résistance sont les mêmes qui sont en train de défendre le tribunal international pour attaquer la résistance. Nous vivons le même complot mais sous des formes différentes. Pourquoi s’attaquer à la résistance? Car ils veulent renforcer Israël comme seul pays dominant et éliminer toute force d’opposition. Pourquoi? Car dans les plans qui se préparent, Israël ne veut pas des arabes de 1948 mais ne peut s’en débarrasser ni imposer leur naturalisation dans les pays voisins qu’à travers un état Israélien fort et dominant et aussi à travers l’aboutissement à des états voisins disloqués. D’où cette attention excessive, mais négative, pour le Liban. Jamais nous n’avons formulé une demande et nous avons pu l’obtenir. Ils se sont intéressés à nous pour nous attaquer et non pour nous aider. Heureusement que nous ne sommes pas classés comme amis, car ainsi ils auraient eu la possibilité de nous « vendre », et nous aurions perdu le droit de refuser leur projet et de résister.

Notre existence dépend de notre degré de résistance aux plans qui visent à démembrer le Moyen-Orient. Nous avons évité ce sort jusqu’à maintenant, à travers une guerre interne qu’ils ont prévu en 2005, après la guerre de juillet 2006, après le 5 mai (et non le 7 mai) 2008. Ce qui s’est passé le 7 mai est dû aux décisions prises le 5. Que personne ne vous trompe en utilisant l’expression « du 7 mai », mais plutôt « le 5 mai », le jour où ils ont décidé d’affaiblir la résistance en la poussant à utiliser le réseau du cellulaire classique pour donner à Israël la possibilité de l’écoute et de l’information. Et actuellement, il y a le tribunal international.

Nous sommes en train de chercher la vérité et nous la voulons. Celui qui veut vraiment la vérité doit la chercher par tous les moyens et doit suivre toutes les pistes possibles. Je mets au défi les enquêteurs internationaux et tous ceux qui soutiennent le TSL d’ouvrir la piste des faux témoins. Si la vérité qu’ils clament est la bonne, la piste des faux témoins va certainement les y mener. Dans le cas contraire, cette piste va les mener au vrai commanditaire et au vrai exécutant.

Sans transparence de l’enquête, le tribunal souffrira d’un défaut principal, surtout que le premier juge de ce tribunal, le Juge Francine, est l’auteur d’un ouvrage de référence sur les tribunaux internationaux dans lequel il dit que le coupable est désigné à l’avance et le tribunal a le rôle de chercher les preuves pour confirmation. Nous refusons d’être le coupable désigné à l’avance. Le Liban va sortir victorieux et va éviter ce complot. Nous avons suffisamment de force et d’immunité pour éviter les complots internationaux. Nous avons appris de notre histoire, celle des années 70 et 80, mais aussi de l’histoire récente de l’Irak, d’interdire à quiconque de toucher à notre unité nationale. Même si quelques agités ou quelques collaborateurs cherchent à déclencher une guerre confessionnelle entre chiites et sunnites. Celui qui peut dépasser une guerre religieuse, pourra dépasser une guerre confessionnelle et le Liban vaincra.

Vive le Liban

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :