Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Electricité : huit sociétés privées en lice pour gérer le réseau de distribution dès mars 2011

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Energie Gebran Bassil a annoncé jeudi le lancement d’une adjudication publique pour confier au secteur privé la gestion de la distribution d’électricité pour le compte d’Electricité du Liban pendant quatre ans.

Il s’agit de gérer l’opération et la maintenance du réseau de distribution, ainsi que la collecte des factures et l’ensemble des opérations commerciales, sachant que la propriété du réseau reste publique, de même que la responsabilité des investissements estimés à quelque 500 millions de dollars sur quatre ans.

Le cahier des charges a été élaboré avec la collaboration de la société de consultants Needs. Le Conseil d’administration d’EDL a lancé la procédure et l’ouverture des plis est prévue le 18 mars. Quelque 74 sociétés ont retiré le dossier de préqualification et 15 ont présenté leur candidature.

Au final, huit sociétés ont été préqualifiées et quatre autres doivent compléter leur dossier, a précisé le ministre selon qui les candidats réalisent un chiffre d’affaires annuel supérieur à 75 millions de dollars.

EDL est aujourd’hui divisée en plusieurs zones électriques qui ont été soumises à plusieurs simulations de regroupement et le choix final s’est porté sur le découpage du Liban en trois zones. « L’idée était d’optimiser neuf paramètres : la continuité géographique, le nombre d’usagers, le volume des factures, l’état des équipements en place, etc. afin que les trois zones soient homogènes », a précisé le ministre.

« L’introduction d’un fournisseur de services au niveau du réseau de la distribution est une avancée majeure pour l’organisation du secteur », a souligné Bassil. Cette étape a été programmée dans le plan global pour l’énergie approuvé en Conseil des ministres.

L’objectif est d’une part d’améliorer la qualité du service à travers l’installation de nouveaux compteurs, de câbles, de transformateurs etc. et d’autre part d’améliorer la collecte et de limiter le vol qui coûtent quelque 350 millions de dollars par an à l’Etat.

L’installation de compteurs intelligents permettra par exemple de gérer les coupures de courant pour les mauvais payeurs à distance, alors qu’aujourd’hui l’intervention d’une force de police est requise sur le terrain.

« La réorganisation de la distribution est aussi un préalable à d’autres évolutions, comme la révision des tarifs, l’introduction de cartes prépayées, la signature de contrats de feed-in tarif avec de futurs producteurs privés. »

Le ministre a expliqué que ce nouveau mode de gestion de la distribution comportait une solution éventuelle au problème des concessions qui occasionnent selon lui des pertes à EDL en raison du prix préférentiel d’achat du courant dont elles bénéficient. « Les concessions ont deux options : remporter l’appel d’offres pour l’une des trois zones en consortium avec d’autres sociétés et renoncer à leur concession ; ou, si elles ne remportent pas l’appel d’offres, conserver leur concession, mais dans ce cas, nous devrons revoir les tarifs dont elles bénéficient pour la durée restante de leur contrat. J’ai déjà évoqué la question plusieurs fois en Conseil des ministres », a déclaré Gebran Bassil.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :