Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le Liban se dote d’un plan national d’efficacité énergétique

Posted by jeunempl sur décembre 22, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gébran Bassil, a présenté mardi un plan national d’efficacité énergétique, faisant du Liban le premier pays arabe à se doter d’un tel plan. L’efficacité énergétique consiste à maîtriser et réduire les consommations d’énergies, en agissant aussi bien sur le plan technique que comportemental.

Le plan doit encore être approuvé par le Conseil des ministres, mais s’il est intégralement mis en œuvre, il permettra de réduire la demande d’énergie de 5% d’ici cinq ans, avec une moyenne de 1% par an, et d’assurer 12% de la production du pays à partir d’énergies renouvelables d’ici à 2020, a indiqué Bassil.

Le plan présenté par le ministre repose sur quatorze initiatives clés :
– La mise en place d’un cadre législatif relatif à l’efficacité énergétique et la création d’un office public pour l’efficacité énergétique.
– Le remplacement des ampoules normales par des ampoules basse consommation, qui permettrait de d’économiser 76 millions de dollars par an. A ce propos, le ministre a indiqué qu’un premier projet de distribution de 3 millions d’ampoules est en cours.
– L’augmentation de l’utilisation des chauffe-eau solaires, pour arriver à un taux de pénétration supérieur à 95% comme dans beaucoup de pays au monde. Un système de subvention de l’achat de chauffe eau solaires a déjà été mis en place.
– La rationalisation de l’éclairage public grâce à la mise en place de capteurs de lumière
– L’encouragement de la production privée d’énergies éoliennes, solaires et hydrauliques à travers l’introduction du système de « net meetering » qui permet aux individus de revendre l’électricité produite à l’Etat et de la relier sur le réseau national. L’EDL est en train de finaliser un projet en ce sens, a indiqué le ministre en soulignant que cela ne nécessitait pas l’adoption d’une loi spécifique.
– La production d’énergie éolienne. Selon l’atlas des vents, qui sera lancé le mois prochain, le Liban a la capacité de développer des parcs éoliens importants, selon Bassil.
– La construction de parcs solaires pour produire de l’électricité solaire. Une étude de faisabilité est en cours.
– La production d’énergie hydraulique grâce à la construction de nouveaux barrages.
– La transformation des déchets en énergie ( waste to energy). Un plan en ce sens a été récemment approuvé en Conseil des ministres.
– L’introduction de normes d’efficacité énergétique dans la loi de construction
– La mise en place de mécanismes d’incitations financières pour encourager l’efficacité énergétique.
– La sensibilisation de l’opinion publique à travers des campagnes d’information et le développement des capacités du centre national de conservation de l’énergie.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :