Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Victime d’une cyberattaque, le journal Al Akhbar a récupéré son site internet

Posted by dodzi sur décembre 11, 2010

 

DNA

Al Akhbar - Quotidien libanais

Victime d’une cyberattaque jeudi 9 décembre, le quotidien libanais Al Akhbar a récupéré son site dans la journée du vendredi 10 décembre a constaté DNA. Le portrait de ce journal arabophone qui a publié les câbles de la diplomatie américaine fonctionne à nouveau quoique difficilement.

Dans la matinée du jeudi 9 décembre, le portail de ce quotidien qui a diffusé quelque 183 câbles diplomatiques américains a été la cible d’un acte de piraterie. La direction du journal avait affirmé que ses soupçons s’orientaient vers des hackers américains alliés à des saoudiens et des tunisiens.

« Nous avons découvert ce jeudi matin que notre cité a fait l’objet d’un acte de piratage, mais nous ne savons pas exactement d’où vient cette attaque. Cela pourrait être l’œuvre d’un hacker qui a agit à titre individuel ou bien d’un groupe de personnes mal intentionnés », a affirmé à DNA Dima Charif, journaliste à Al Akhbar, jointe par téléphone. Passé sous le contrôle des hackers, le site renvoyait vers un forum de « chat » saoudien.

« Cela fait une semaine que nous subissons des attaques et la dernière semble avoir réussi, a-t-il avancé. Nous ne connaissons pas exactement l’origine des attaques, mais nous soupçonnons des hackers américains, qui auraient malheureusement été aidés par des Saoudiens et des Tunisiens », a affirmé Ibrahim Al Amine, un des fondateurs du quotidien libanais au journal libanais Commerce du Levant

Dans une déclaration faite à l’AFP, Elie Chalhoub, de la même rédaction, a précisé que « Les pirates ont également essayé d’attaquer et de surveiller le courrier interne du quotidien ».

Al-Akhbar a publié en version originale (en anglais) des câbles secrets émanant de huit ambassades américaines au Moyen Orient et en Afrique du Nord, des câbles qui n’apparaissent pas sur le site de Wikileaks. Depuis mercredi 3 décembre, le journal a ainsi mis en ligne plus de 183 télégrammes qui concernent notamment le Liban, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Libye et l’Arabie Saoudite.

Créé le 14 août 2006, Al Akhbar, un journal de gauche, est réputé proche des chiites du Hezbollah libanais. Il est le seul médias, en dehors des cinq journaux internationaux ( El Pais, Le Monde, Der Speigel, The New York Times et The Guardian), a avoir obtenu les câbles de la diplomatie américaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :