Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Ministre des Télécoms Charbel Nahas: “Il y a une possibilité quant à la présence d’agents dans mon ministère”

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2010

La Revue du Liban

“Le Hezbollah a joué un rôle dans l’arrestation des agents israéliens pris la main dans le sac et il y a une possibilité que d’autres agents aient été arrêtés dans mon département ministériel”, déclare M. Charbel Nahas, ministre des Télécommunications.
Dans son bureau où abondent les dossiers et documents, le ministre s’est penché sur ses documents et ses réponses à nos questions s’avèrent diplomatiques.
Il évoque en plus la phase du passé, celle de l’avenir, son slogan étant le changement radical, sans capituler face aux multiples difficultés auxquelles ses services sont confrontés.

D’aucuns considèrent que vous vous placez dans la position du contrôleur et du justicier, alors qu’ils jugent que des abus se commettent dans votre ministère que vous passez sous silence?

Tout d’abord, nul ne peut prétendre être parfait. Mais la question réside dans la vision que chacun se fait de la situation et durant la guerre bien des aléas ont pu être commis que personne n’a pu rectifier.

La situation actuelle supporte-t-elle un changement sur le plan verbal sans plus?

Nous vivons aujourd’hui dans une atmosphère pareille à celle des années soixante.
Mais, le pouvoir exécutif hésite à transférer le dossier des faux témoins à la Cour de Justice. L’autorité paraît avoir renoncé à ses responsabilités. Nous devons réagir, afin de ne pas laisser le chaos nous submerger.

Certains vous accusent de vous être placé en tant que “ministre de l’ombre” de la ministre des Finances, vous prenant comme le ministre de la Réforme et du Changement, excédant de ce fait vos attributions?

Tous nous nous connaissons dans ce pays, n’est-ce pas? Nous connaissons aussi nos positions respectives. La question est que nous avons le droit de poser la question suivante: pourquoi le régime qui a édifié le gouvernement d’union nationale n’a-t-il pas fait œuvre utile?
Nous avons élaboré une déclaration ministérielle et chacun se souvient du débat qui avait été institué autour de l’équation: l’Armée, le peuple et la résistance. Ce texte doit être lu d’une manière différente. Nous nous sommes penchés sur le sujet de la dette. Or, nous payons de lourds impôts, que ce soit à la douane, au niveau de la TVA ou encore sur les carburants et le cellulaire.

Électricité et privatisation

Peut-on renforcer les équipements de l’Armée en comptant sur les donations? Est-ce de cette manière qu’on édifie l’institution militaire?

Il n’est pas normal que la qualité des services publics soit de cette nature. Il n’est pas permis que l’école officielle et l’université nationale soient dans une telle situation, ce qui contraint les citoyens à recourir aux écoles et aux universités privées… Il ne faut pas non plus que le citoyen recourt aux générateurs privés en l’absence du courant de l’office de l’Electricité.
Est-il logique de priver les municipalités des fonds qui leur sont dus? La dette publique concerne tous ces dossiers et d’autres encore. Il ne s’agit pas d’une question d’ordre technique.
Ainsi, la privatisation n’est pas un débat pour déterminer qui est pour ou contre…
Un autre exemple: le débat institué durant plusieurs semaines autour du projet de loi sur les municipalités. Il ne s’agissait pas, uniquement, de la loi sur les municipalités, mais de la loi électorale et nous avons pu avec la majorité introduire le principe de la proportionnelle, ce qui est important par rapport au Liban. Car la représentation politique restera commandée par des blocs confessionnels. Ceci est néfaste, car tout différend politique sera dominé par un bloc confessionnel, ce qui se transformera en affrontements confessionnels et, partant deviendra un danger.
Il s’est produit une sorte de compromis positif. Nous perdons, d’un côté, mais nous gagnons de l’autre, ce qui renforce le sentiment de quiétude.
Par la suite, il y a eu une rétractation de la part de certaines fractions.
Le budget est une loi en vertu de laquelle, le parlement habilite le gouvernement, ce qu’il peut retirer de la poche des gens, ce qu’il est possible de dépenser et, enfin, ce qu’on peut contracter comme dette. Une telle loi n’a pas sa raison d’être, s’il existe d’autres canaux permettant de procéder aux mêmes opérations. Deux mois plus tard, un projet de loi étrange nous est parvenu de deux lignes et demie où il était précisé, que la liste adjointe est considérée comme tenant lieu de compte pour une période de quatre ans. En fait, il était question des dépenses du budget et de celles du Trésor.
J’ai évoqué tout cela, pour dire en toute simplicité qu’il nous est apparu pour la seconde fois, après la représentation politique, qu’il y a eu un retournement sur l’entente.
Les Finances diffèrent de tous les ministères; c’est l’autre visage de toute l’action de l’Etat et, partant, le ministère des Finances englobe tous les départements ministériels.

LES TÉLÉCOMS NE SONT-ILS PAS NETTOYÉS DES AGENTS?

Peut-on en déduire qu’avec votre équipe vous êtes engagés dans une longue bataille?

Pourquoi les gens donnent-ils leur confiance aux responsables dans les positions publiques? Parce qu’ils s’attendent à la mise en application de positions précédemment proclamées.

Il y a peu de temps, il a été fait cas de données et de documents relatifs à des actions accomplies dans le secteur des Télécommunications. Dans quelle mesure l’orientation politique de Charbel Nahas l’a aidé à accomplir cette réalisation? Etant donné qu’on a enregistré un fait d’une telle ampleur que lorsqu’il a été question d’un acte d’accusation émis contre vos alliés reposant sur les Télécommunications?

Nous pouvons parler d’un acte d’accusation et de son influence sur le pays. Mais je veux affirmer que ce qui s’est produit était un devoir que nous devions accomplir, si nous voulons croire que nous avons un Etat et un ennemi ayant comme nom Israël.

Peut-on affirmer que le secteur des Télécommunications a été entièrement nettoyé des agents?

Pas du tout et j’imagine qu’il est encore possible qu’il en existe encore. L’homme est faible de nature. De tels agents peuvent agir en Amérique, mais chez nous, nous sommes exposés plus que les autres. Puis, nous ne sommes pas suffisamment équipés du point de vue technique à ce niveau.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :