Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Les manifestants arméniens réussissent à arracher un poster géant du PM turc place des Martyrs

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2010

(L’Orient le Jour)

C’était la foule des grands jours hier place des Martyrs, où des centaines d’Arméniens et de sympathisants ont manifesté contre la visite au Liban du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, exigeant de lui la reconnaissance par son pays du génocide commis contre les Arméniens il y a plus d’un siècle.

Les protestataires brandissaient force banderoles, sur lesquelles on pouvait notamment lire : « La définition de la paix pour la Turquie : génocide, massacre, déportation, annihilation »…
« Qu’il nous demande pardon d’abord ; ensuite, il viendra au Liban », déplore une femme, interrogée par la chaîne de télévision MTV, tandis qu’un autre assurait que les Arméniens n’allaient « jamais » cesser leur combat « pacifique ».

La manifestation était organisée par les trois partis arméniens, le Tachnag, le Hantchag et le Ramgavar, totalement unis cette fois dans leurs revendications.

Un gros couac a cependant été noté : certains manifestants, qui voulaient arracher un poster géant du PM Erdogan, ont été molestés par les forces de sécurité – ils y ont pourtant parvenu. Des rumeurs ont couru que le député Hagop Pakradounian aurait appelé le ministre de l’Intérieur, Ziyad Baroud, l’enjoignant de calmer le jeu.

« On aurait préféré qu’Erdogan, avant d’aller au Akkar ou à Saïda, pose une couronne de fleurs ici, en hommage aux martyrs, qu’il s’excuse des Libanais et des Arabes morts sur les guillotines turques », a tonné le député du Tachnag, assurant que les ministres arméniens refuseront de voter les accords libano-turcs en Conseil des ministres.

« Nous allons continuer dans cette voie jusqu’à ce que justice soit faite, ici et dans le monde. Que les Turcs le veuillent ou non, cette cause perdurera jusqu’à la reconnaissance du génocide », a répété pour sa part le ministre d’État haririen, Jean Oghassabian.

Quant au député CPL du Kesrouan, Nehmetallah Abi-Nasr, il a estimé que le PM turc « aurait pu briser le barrage psychologique toujours très présent chez une grande partie de Libanais et déposer une gerbe de fleurs place des Martyrs et une autre au ministère de la Défense, en hommage à l’émir Fakhreddine II »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :