Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Enquête sur l’assassinat d’Hariri: le Liban se dirige vers une impasse

Posted by jeunempl sur octobre 4, 2010

AFP

Le Liban est au bord d’une grave crise politique liée à l’enquête menée par le tribunal de l’ONU sur l’assassinat du dirigeant Rafic Hariri, et exacerbée par l’émission de mandats d’arrêt en Syrie contre des proches du Premier ministre libanais, estiment des analystes.

Un bras de fer oppose déjà depuis plusieurs semaines le camp du Premier ministre Saad Hariri, fils de Rafic Hariri, au Hezbollah, le parti chiite accusant le tribunal de l’ONU d’avoir basé son enquête sur de faux témoignages et d’être à la solde d’Israël.

Dimanche, la justice syrienne a émis des mandats d’arrêt contre 33 personnalités libanaises, arabes et étrangères, dont des proches de M. Hariri, après une plainte d’un ex-général libanais contre de « faux témoins » ayant déposé devant le tribunal de l’ONU au sujet de l’attentat qui a tué l’ancien Premier ministre libanais en 2005.

« La tension monte dangereusement, la crise commence », estime Hilal Khachane, professeur de sciences politiques à l’Université américaine de Beyrouth (AUB).

La Syrie, montrée du doigt par le camp de Saad Hariri après l’assassinat de Rafic Hariri, a été contrainte de retirer ses troupes du Liban après 30 ans de tutelle.

Mais Saad Hariri, dont les relations se sont améliorées avec la Syrie depuis qu’il est devenu Premier ministre fin 2009, a affirmé en septembre avoir commis une « erreur » en accusant Damas.

« La position des Syriens est claire, ils veulent que M. Hariri lâche le Tribunal spécial pour le Liban » (TSL), estime M. Khachane.

Si l’ambassadeur de la Syrie à Beyrouth a affirmé lundi que l’affaire était « purement judiciaire », les mandats d’arrêt ont été interprétés à Beyrouth comme « une véritable déclaration de guerre », écrit le quotidien francophone libanais L’Orient Le Jour.

Ils exacerbent une situation déjà tendue à propos du TSL, créé par l’ONU en 2007 pour identifier et juger les assassins présumés de M. Hariri.

En juillet, le Hezbollah, puissant allié de la Syrie au Liban, a fait savoir qu’il s’attendait à être accusé par le TSL d’implication dans le meurtre.

Le « parti de Dieu » a depuis mis en garde contre toute accusation, refusé de remettre un seul membre du parti à cette instance, et rejeté tout nouveau financement du TSL par le Liban.

Une situation qui met le pays « devant une impasse », selon Paul Salem, directeur du centre Carnegie pour le Moyen-Orient.

« Le Hezbollah va mettre encore plus de pression sur M. Hariri pour qu’il cesse son soutien au TSL », affirme-t-il.

Le Premier ministre a fait savoir qu’il était « hors de question d’oublier le sang » de son père, et qu’il n’y aurait « aucun compromis » sur le TSL.

« Au Liban, on parvient généralement à des compromis. Le problème dans cette question est qu’il n’y a pas de compromis. C’est une question cruciale pour Hariri et le Hezbollah, pour les sunnites et les chiites », ajoute M. Salem.

Les observateurs craignent un renouvellement de la crise qui a paralysé le pays de 2005 à 2008.

« La guerre des mots actuelle va très probablement aboutir à une paralysie des institutions et peut-être à des troubles dans la rue », affirme M. Salem.

« Saad Hariri ne pliera pas, le Hezbollah non plus », renchérit Rafic Khoury, rédacteur en chef du quotidien indépendant Al Anouar.

« C’est comme dans une tragédie grecque, les héros (…) ne peuvent plus revenir en arrière et doivent faire face à leur destin », dit-il. « Ce sont deux trains allant en sens inverse et qui vont s’écraser l’un contre l’autre ».

En mai 2008, la crise avait aboutit à des violences entre les partisans du parti chiite et ceux du dirigeant sunnite, faisant une centaine de morts dans le pays en une semaine.

Une Réponse vers “Enquête sur l’assassinat d’Hariri: le Liban se dirige vers une impasse”

  1. KOCH said

    Dans le passé, les Chrétiens orientaux du Liban ont servi de tampon entre les Communautés musulmanes.

    Mes salutations d’Homme d’un des peuples du Livre révélé à toutes les Communautés du Liban.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :