Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Liban/espionnage: un ex-général inculpé

Posted by jeunempl sur août 10, 2010

AFP

Un ancien général de l’armée et cadre très respecté d’un mouvement allié du Hezbollah au Liban a été inculpé d’espionnage au profit d’Israël, à qui il aurait fourni des renseignements sur le parti chiite, a-t-on appris de source judiciaire.

« Le procureur du gouvernement auprès du Parquet militaire Sakr Sakr a inculpé le général à la retraite Fayez Karam de collaboration avec les renseignements de l’ennemi, de s’être réuni avec ses officiers à l’étranger et d’avoir communiqué avec eux par téléphone », selon la même source.

Le général Karam, cadre du Courant patriotique libre (CPL) dirigé par Michel Aoun, l’allié chrétien du Hezbollah, est également inculpé d’avoir « fourni à l’ennemi des informations sur le CPL et sur le Hezbollah ainsi que sur d’autres partis », en contrepartie de sommes d’argent.

Fayez Karam, dont l’arrestation a choqué l’opinion publique, est accusé d’avoir « donné des informations sur ce qui se déroulait lors des rencontres entre les dirigeants et les cadres du CPL et ceux du Hezbollah ».

Une autre personne, Elias Karam, en fuite, a été également inculpée pour « avoir établi la liaison entre Fayez Karam et des officiers israéliens à Paris ». La source ne précise aucun lien de parenté entre les deux inculpés.

Le général Karam est la première personnalité politique à être détenue dans le cadre de l’enquête qui, depuis 2009, a mené à l’arrestation d’une centaine d’agents présumés de l’Etat hébreu.

Ceux qui collaborent avec Israël encourent une peine de prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a causé la mort, il peut demander la peine capitale.

Un ancien général de l’armée et cadre très respecté d’un mouvement allié du Hezbollah au Liban a été inculpé d’espionnage au profit d’Israël, à qui il aurait fourni des renseignements sur le parti chiite, a-t-on appris de source judiciaire.

« Le procureur du gouvernement auprès du Parquet militaire Sakr Sakr a inculpé le général à la retraite Fayez Karam de collaboration avec les renseignements de l’ennemi, de s’être réuni avec ses officiers à l’étranger et d’avoir communiqué avec eux par téléphone », selon la même source.

Le général Karam, cadre du Courant patriotique libre (CPL) dirigé par Michel Aoun, l’allié chrétien du Hezbollah, est également inculpé d’avoir « fourni à l’ennemi des informations sur le CPL et sur le Hezbollah ainsi que sur d’autres partis », en contrepartie de sommes d’argent.

Fayez Karam, dont l’arrestation a choqué l’opinion publique, est accusé d’avoir « donné des informations sur ce qui se déroulait lors des rencontres entre les dirigeants et les cadres du CPL et ceux du Hezbollah ».

Une autre personne, Elias Karam, en fuite, a été également inculpée pour « avoir établi la liaison entre Fayez Karam et des officiers israéliens à Paris ». La source ne précise aucun lien de parenté entre les deux inculpés.

Le général Karam est la première personnalité politique à être détenue dans le cadre de l’enquête qui, depuis 2009, a mené à l’arrestation d’une centaine d’agents présumés de l’Etat hébreu.

Ceux qui collaborent avec Israël encourent une peine de prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a causé la mort, il peut demander la peine capitale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :