Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le général Michel Aoun: Le gouvernement israélien est incapable de résoudre ses problèmes, c’est pourquoi il lance des menaces vides

Posted by jeunempl sur juillet 29, 2010

Tayyar.org

Présidé par le général Michel Aoun, chef du Courant Patriotique Libre, le bloc du Changement et de la Réforme a tenu hier à Rabieh sa réunion hebdomadaire.

Dans un point de presse tenu à l’issue de la réunion, le général Aoun a affirmé que le bloc a discuté de différentes questions, notamment la lenteur enregistrée au niveau du travail du gouvernement et le chaos qui régnant dans la gestion des affaires économiques, impliquant l’énorme taux de dette.

Le chef du CPL a par ailleurs exposé quelques extraits des discours de Samir Geagea (président du comité exécutif des Forces Libanaises), dans lesquels ce dernier a prêché le déclenchement d’une guerre et a annoncé le retour des assassinats au Liban. Dans le même contexte, il a estimé que ces déclarations alarmistes confirment qu’il y a quelque chose de malsain dans le climat du pays.

En outre, le général Aoun a indiqué qu’Israël lance des menaces vides car elle est incapable de résoudre ses problèmes internes. « Nous avons tout à fait le droit de nous poser des questions sur les décisions prises par l’Occident, car son seul but est de résoudre les problèmes d’Israël et de confisquer le pétrole qui se trouve dans notre région.

Interrogé sur les propos du ministre des Affaires Etrangères égyptien, Mohamad Abed el Ghaith, le général Aoun a dénoncé sces déclarations tout en soulignant que ces propos constituent une ingérence dans les affaires libanaises, rejetée d’avance.

Pour conclure, il a qualifié les visites des dirigeants arabes au Liban de tournées d’information et a douté qu’il y ait un nouvel accord de Doha.
Voici un extrait du discours du général Michel Aoun :

« Nous avons examiné lors de notre réunion hebdomadaire la situation politique et nous avons passé en revue les récentes déclarations qui ont semé un climat de tension au pays.

Nous avons aussi discuté des questions toujours suspendues par l’Etat, les choses sont traitées très lentement ; c’est  une course de tortue. De notre côté, nous essayons d’exercer un effort continu au parlement, notamment à la commission des Finances et du Budget. Nous tenons à finaliser le Budget 2010 et préparer celui de 2011. Plusieurs questions sont en suspens, ce qui empêche l’adoption d’un Budget. Il faut qu’ils nous précisent de façon détaillée comment les sommes ont été dépensées.

Nous avons parfois le sentiment que ces questions sont plus inquiétantes que les questions sécuritaires. Les approches et la politique économique adoptées les années précédentes ont causé cet énorme taux de dette.

En ce qui concerne la situation sécuritaire, nous avons entendu un certain dire que celui qui parle de la dissension l’a créée. Cette personne là n’a fait que prêcher la discorde dans ses discours depuis 2008.

Ce genre de déclaration vise à semer le doute et l’angoisse au sein de la population, pour que celle-ci soit prête à recevoir les fausses informations qui seront publiées par la suite. En tout cas, ces déclarations alarmistes confirment qu’il y a quelque chose de malsain dans le climat du pays.

Les rumeurs et les fausses informations publiées dans la presse font partie du complot. Si nous étions procureur général, nous aurions convoqué M. Geagea près la Cour de cassation. Il faut qu’il précise la source des ses informations, il ne peut pas les dissimuler puisqu’il n’est pas journaliste. Il est dans l’obligation de dévoiler au procureur d’où il tient des informations aussi graves ».

Répondant à une question sur sa visite à Zahlé, le général Aoun a déclaré que le CPL est le parti le plus étendu sur l’ensemble du territoire libanais. « Le CPL dépasse même les frontières du Liban puisque sa pensée est en train de s’incruster dans certains pays arabes. Cette extension est naturelle, puisqu’elle se situe au niveau de la base, de la pensée et du projet politique et ne se limite pas à des visites chez certaines personnalités. D’ailleurs, nous avons tenu à visiter Zahlé après la fin des élections, pour qu’ils ne disent pas que nous exploitons cette visite pour des raisons électorales », a-t-il conclu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :