Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Liban: un 3e employé de téléphonie arrêté pour espionnage au profit d’Israël

Posted by jeunempl sur juillet 16, 2010

AFP

Une troisième personne a été arrêtée dans le cadre d’une enquête sur un réseau d’espionnage présumé au profit d’Israël impliquant des employés des télécoms libanais, a indiqué vendredi une source proche de l’enquête sous couvert de l’anonymat.

« L’arrestation a eu lieu tard la nuit dernière et le suspect est un ancien employé du secteur des télécoms du Liban », a indiqué à l’AFP cette source, sans préciser où travaillait le suspect.

Elle n’a pas pu confirmer s’il avait des liens avec deux employés d’Alpha, l’un des deux opérateurs libanais de téléphonie mobile, arrêtés récemment.

Charbel Kazzi (bien Kazzi), un technicien d’Alpha, a été arrêté il y a trois semaines et inculpé mardi d’espionnage pour le compte d’Israël.

Il est accusé d’être « entré en territoire ennemi, d’avoir collaboré avec Israël et de lui avoir fourni des informations ». S’il est reconnu coupable, il encourt la peine de mort.

La source proche de l’enquête avait fait état jeudi de l’arrestation d’un deuxième Libanais, Tarek al-Rabaa, également soupçonné d’espionnage.

Il a été « arrêté il y a quatre jours et il est probable qu’il soit complice de Charbel Kazzi à la compagnie Alfa », avait-elle indiqué à l’AFP. M. Rabaa est un ingénieur de transmission, selon la presse.

« Nous sommes devant l’opération d’espionnage la plus dangereuse » depuis le lancement en avril 2009 d’une campagne visant à lutter contre l’espionnage, a estimé le ministre des Télécommunications Charbel Nahas, cité vendredi par le journal As-Safir.

« On essaie de vérifier si (les activités d’espionnage) ont réussi (…) à introduire des programmes ou des virus » dans le réseau de téléphonie mobile, a-t-il dit.

« On a pris des mesures (…) parmi lesquelles annuler la possibilité de rentrer sur les programmes (des réseaux) de l’extérieur, et le changement des mots de passe », a-t-il ajouté.

A l’issue de sa réunion mercredi soir, le Conseil des ministres avait décidé de prendre des mesures pour protéger les réseaux de télécommunications du pays.

Le Liban et Israël sont techniquement toujours en guerre, et ceux qui collaborent avec l’Etat hébreu encourent une peine de prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a causé la mort de Libanais, il peut demander la peine capitale.

Depuis avril 2009, plus de 70 personnes, dont des responsables de la sécurité, ont été arrêtées au Liban.

Deux Libanais ont été condamnés à mort pour avoir « collaboré avec Israël et lui avoir donné des informations sur des cibles ».

L’un d’entre eux a été reconnu coupable d’avoir fourni à l’Etat hébreu des renseignements sur ces cibles précises durant le conflit meurtrier qui a opposé Israël au Liban.

Publicités

Une Réponse to “Liban: un 3e employé de téléphonie arrêté pour espionnage au profit d’Israël”

  1. KOCH said

    Depuis « COPLAN à Beyrouth » ont savait le Liban visité ^par des intérêts étrangets tous azimuts.
    Ce vieux fim français est une mine d’informations. Un autre film du genre, avec de vielles images de la Place auix canons et de même veine, l’actrice Virna Lisa en bonne posture.
    les avantages et les inconvénients cd’une position à la croisée des chemins.

    Quie cette situation ne nous empêche pas de reboiser les Cèdres!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :