Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Liban : Brèves environnementales

Posted by jeunempl sur juillet 12, 2010

Les Hirondelles

Cedar Island au point mort

L’immense projet Cedar Island, lancé en 2009 par la société Noor International Holding, est actuellement au point mort.Le concept du projet est de développer une île artificielle en forme de cèdre, symbole emblématique du Liban, sur la côte méditerranéenne, au large de Damour.

Ce projet controversé a suscité des protestations de la part des écologistes et d’une grande partie de la population.
De leur côté, les initiateurs du projet ont avancé des arguments économiques avec, par exemple, la création de 50000 emplois. Mais la société attend l’autorisation du Conseil des ministres et du Parlement pour commencer les travaux de construction. Une autorisation qui a été retardée par Greenpeace et les tergiversations des politiciens.

Chaîne «humaine»

Le dimanche 16 mai, des centaines d’étudiants, de membres d’associations et de clubs ont participé à la chaîne humaine organisée par Greenpeace autour de la mer à Jbeil pour réclamer la déclaration de cette région comme réserve naturelle. L’association écologiste a déjà présenté ce projet au ministère de l’Environnement, spécifiant que 40% des eaux de la Méditerranée devraient devenir des réserves naturelles afin de maintenir une biodiversité satisfaisante sur le littoral libanais.

Concours sur la biodiversité

Le 22 mai dernier, les élèves du Grand lycée franco-libanais de Beyrouth ont présenté les résultats de leurs travaux liés à la biodiversité, lors d’une exposition sur le campus de l’USJ. Quelque 300 jeunes de 11 à 17 ans ont participé à ce concours organisé par l’ambassade de France, en coopération avec le ministère de l’Environnement, l’Université Saint-Joseph et l’association Jouzour Loubnan.

Le Dôme, symbole du développement durable?

Le Dôme du City Center pourrait bien prendre pied… en mer, à 300 mètres des côtes de Ramlet el-Baïda.
Le projet fou de l’association Feel Collective de déplacer le Dôme dans la mer s’inspire pleinement du développement durable: réutilisation d’une structure existante, sauvegarde du patrimoine, autosuffisance électrique puisée dans l’énergie créée par les vagues et les courants, jusqu’à l’épuration de l’eau, entrant dans les cavités du Dôme afin de renforcer l’écosystème de cette zone réputée polluée. Avec ce projet, l’emblématique cinéma se transformerait ainsi en mémorial libanais aux victimes de la guerre civile et en centre culturel citoyen.

Baaqline revoit sa gestion de l’eau

Dans le cadre du programme de coopération décentralisé conclu entre la ville de Lille (France) et la fédération des municipalités du Chouf sur la politique de gestion de l’eau, une étude détaillée a été élaborée afin de créer un système d’assainissement moderne pour toute la région de la fédération. Un état des lieux des réseaux existants a été entrepris, ainsi que l’historique des projets réalisés ou étudiés.
Après cette première phase, diverses alternatives possibles de plans directeurs et schémas d’assainissement seront proposés.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :