Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Intervention du Général Michel AOUN, le soir du 16 juin 2010 devant la foule massée autour des bâtiments de la OTV

Posted by jeunempl sur juin 18, 2010

RPL France


Q : Qu’est-ce que vous dites aux milliers de personnes présentes ici ce soir ?

Général Michel Aoun : Comme je les avais toujours appelé lors de leur réunion dans les difficultés « Ô Grand Peuple du Liban ». .. Vous êtes les Hommes des moments difficiles.

Les décisions de justice sont prises au nom du peuple libanais. Est-ce que nous entendons la voix du peuple libanais ?

GMA : Il est certain que, demain, la voix de la justice ne sera pas différente de celle du peuple. La voix de Dieu est celle du peuple.

Vous disiez qu’il y avait des pressions politiques sur la justice pour porter atteinte à la OTV. Après toutes les actions qui ont eu lieu, est-ce que vous êtes plus rassurés sur la suite des évènements ?

GMA : Nous sommes confiants en nous-mêmes et en notre droit. Je remercie ceux qui ont organisé cette manifestation, les avocats, les journalistes, les propriétaires de média, les députés, les partis politiques, le peuple libanais et tous ceux qui ont participé. Ils ne sont pas là uniquement pour défendre la OTV, car un juge libre, indépendant, honnête et compétent est le garant d’une justice équitable et vraie. De là, cette action vise à libérer la justice qui a pris une voie illégale sous la pression exercée. L’action menée doit rectifier le tir et je pense que la justice va s’ajuster par elle-même, car à travers notre action, nous l’avons libéré de la pression. Chaque fois qu’un juge sera soumis à une pression, nous serons à ses côtés pour le libérer de tout pouvoir qui tente de l’intimider.

Le jeu est politique mais très dangereux. Aujourd’hui, au Liban, le crime est devenue anecdotique et l’anecdote criminelle.

C’est extrêmement honteux de traîner OTV devant la justice.

Q : Après l’affaire OTV, quelles seront vos démarches pour réformer la justice ?

GMA : La réforme, qu’elle soit au niveau juridique, administratif ou politique, suivra la même voie et la même méthode. Nous cherchons constamment à être francs avec le public et à solliciter son soutien, car un « establishment » établi ne peut se réformer spontanément. Nous faisons face quotidiennement à de nouveaux problèmes. Nous avons dû mettre deux mois pour obtenir le budget de l’état. Six mois ont été nécessaires par la suite pour la régulariser et la soumettre à la législation. Quel serait le sort des autres problèmes plus graves qui gangrènent l’état ?

Le train de la réforme est en marche avec l’aide du peuple libanais. Chaque fois que nous nous retrouvons face à un blocage, nous lançons l’appel aux Hommes des moments difficiles et d’endurance qui répondent toujours présent dès qu’il y a un danger.

Nous avons porté le slogan de la souveraineté, de la liberté et de l’indépendance et à tout moment nous serons là pour le défendre. Nous irons plus loin en défendant l’édification de l’Etat. L’affaire de la OTV n’est qu’une partie d’un grand dossier qui trouvera certainement une solution. Cependant nous ne laisserons pas tomber le grand dossier. Notre présence devant OTV ne veut point dire que nous avons oublié ce qui s’est passé à « la maison blanche ». Tous les éléments de l’enquête sont mis en évidence. Nous attendons les premières décisions de justice à ce niveau pour voir l’évolution de ce dossier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :