Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

La soirée annuelle du MPL Belgique avec les députés MM. Aoun et Abi Ramia

Posted by jeunempl sur juin 6, 2010

MPL Belgique

Le Mouvement Pour le Liban (CPL en Belgique) organisait le samedi 29 mai sa soirée annuelle à l’hôtel Brussels Hilton. Les députés du bloc du Changement et de la Réforme MM. Simon Abi Ramia et Alain Aoun étaient les invités d’honneur de cette soirée, ainsi que le Dr. Tarek Sadek responsable de la diaspora libanaise au sein du CPL. Etaient invités aussi Madame Joanna Kazzi, la chargée d’affaire à l’ambassade du Liban, Messieurs Rayan Saïd et Waël Hachem, consuls du Liban ainsi que plusieurs députés et ministres belges venant témoigner de l’amitié entre les deux peuples belge et libanais.

En ouverture, M. Nasri Houaiss, président du MPL en Belgique, a remercié les invités de leur présence, ainsi que les représentants des partis politiques libanais, les représentants des partis civils et religieux, sans oublier les délégations du courant patriotique libre du Luxembourg, de l’Allemagne, et du RPL France. M. Houaiss a insisté sur la politique d’ouverture du CPL, une culture d’amour et de dialogue qui vise à renforcer la confiance entre les différentes composantes de la société libanaise. Il a ensuite réaffirmé l’importance de la diaspora dans le développement et la démocratisation de la société libanaise, terminant par un message adressé aux instances Belges et européennes, les remerciant pour leur soutien sans faille afin de préserver un Liban libre, souverain et fort dans sa diversité.

A leur tour, les deux députés libanais ont pris la parole à cette occasion. S’exprimant en français, M. Abi Ramia a mis en avant la similitude des difficultés que traversent la Belgique et le Liban de par leur diversité communautaire, suggérant néanmoins de prendre exemple sur la Belgique quant à la résolution par le dialogue d’un conflit politique. Dans un message d’espoir à la diaspora libanaise, le député de Jbeil a promis qu’en 2013, les Libanais vivant à l’étranger pourront voter quel que soit leur lieu de résidence.

Ensuite, le député Alain Aoun a débuté son allocution en conseillant aux Belges de ne pas laisser leur pluralité les mener vers une crise ou une guerre, en allusion à la guerre civile libanaise. Poursuivant en arabe, M. Aoun a insisté sur l’unité du pays qui est la condition nécessaire pour le salut du Liban. Seule cette union pourra permettre à ce pays, sans ressources naturelles, de faire face aux projets de déstabilisation de la région, insistant sur le droit au retour des Palestiniens et le refus de leur naturalisation et implantation au Liban.

La soirée s’est poursuivie dans une belle ambiance de fête, animée par le chanteur libanais Charbel Ramia. Les photos sont disponibles ici.

A noter que le samedi, les députés avaient répondu à l’invitation de Madame Kazzi, chargée d’affaire, au déjeuner à l’ambassade du Liban. De même, le dimanche matin, nos députés ont assisté à la messe célébrée à l’église Notre Dame du Liban à Bruxelles par le père Antonin Ghassan Nasr.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :