Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Saïd Ghatas, chargé d’aider les 2700 libanais réfugiés en Israël depuis 2000

Posted by jeunempl sur mai 13, 2010

Guysen International News – Raphaël Uzan

Le gouvernement israélien a récemment nommé un ex-officier de l’Armée du Liban-sud (ALS) au poste de conseiller spécial pour les vétérans de cette milice libanaise qui a combattu aux côtés de l’armée israélienne jusqu’à son retrait du sud du Liban en 2000.

Rattaché au bureau du ministre sans portefeuille Yossi Peled, Saïd Ghatas sera chargé de trouver des solutions aux problèmes des 2.700 Libanais, anciens soldats de l’ALS et leurs familles, réfugiés en Israël depuis le retrait des forces israéliennes du sud du Liban après 22 ans « d’occupation ».

« Je suis surtout là pour faire le lien entre les familles et l’administration israélienne. »

« Je suis surtout là pour faire le lien entre les familles et l’administration israélienne. Beaucoup d’argent a été dépensé par le gouvernement, mais de manière peu efficace », a déclaré M. Ghatas à l’AFP mercredi.

Réfugiés principalement dans le nord d’Israël, ils sont confrontés à des problèmes d’emploi, de logement et d’éducation. Yossi Peled, en charge auprès du Premier ministre Benjamin Netanyahou du dossier des vétérans de la milice depuis août dernier, est à l’origine de cette nomination.

Général de réserve de l’armée israélienne, M. Peled a rencontré Saïd Ghatas en 1986, alors qu’il dirigeait le Commandement nord de l’armée israélienne, responsable du Liban-sud. « Saïd Ghatas est un ami, et depuis 2000 il travaille de très près avec les familles, il les connaît personnellement et sait mieux que quiconque ce que ce pays doit faire pour les aider », a indiqué à l’AFP M. Peled.

M. Ghatas, 43 ans, originaire du village libanais de Qlayaa, a passé 21 ans dans les rangs de l’ALS avant de venir se réfugier en mai 2000 en Israël avec sa femme et ses deux enfants. Fondée en 1976 par Saad Haddad pendant la guerre civile (1975-1990), l’ALS combattait des factions palestiniennes et libanaises opposées à Israël. A la mort de Saad Haddad en 1984, le général Antoine Lahad, autre dissident de l’armée libanaise, prend la tête de la milice. Il est aujourd’hui installé en Israël où il dirige un restaurant à Tel-Aviv.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :