Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Elections municipales 2010: Listes des candidats moukhtars à Beyrouth

Posted by jeunempl sur mai 8, 2010

Tayyar.orgLocaliban.org

Beyrouth - Centre ville

Situation

Beyrouth est la capitale de la République Libanaise, elle constitue également l’une des huit Mohafazah (Muhafazah) du Liban. C’est à Beyrouth que sont situés le gouvernement, le parlement ainsi que les différents ministères, alors que le palais présidentiel se trouve à 10 Km du centre de la capitale, à Baabda, une des banlieues de Beyrouth et centre de la Mohafazah du Mont-Liban.

Autorités locales et compétences

Beyrouth est une municipalité qui dispose d’un conseil municipal de 24 membres (1), élus pour 6 ans au suffrage universel direct, (cf. Fonctionnement du conseil municipal). Elle jouit de l’indépendance financière et administrative mais demeure sous le contrôle du gouvernement central.

Population et électorat

Près de 50% de la population libanaise, soit environ 1 500 000 personnes, vivent et travaillent à Beyrouth et dans ses banlieues, alors que seule la moitié de cette population réside à Beyrouth même. Ce déséquilibre dans la répartition de la population sur le territoire libanais revient au fait qu’en plus d’être la capitale, Beyrouth constitue le centre politique, administratif et économique du pays et concentre les universités les plus importantes ainsi que les branches principales de beaucoup d’entreprises nationales et étrangères. Aux dernières élections municipales libanaises qui se sont déroulés en 2004, elle comptait 731 568 électeurs inscrits dont 418 122 votants (1).

(Note : « Les électeurs ne votent pas en fonction de leur lieu de résidence mais selon la localité d’enregistrement de leur ascendant paternel lors du recensement de 1932 », cf. Situation des municipalités).

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Compte tenu de la situation exceptionnelle de Beyrouth et du manque de liberté accordé à certaines régions de la capitale, le CPL a décidé de ne présenter de candidats que pour les élections de moukhtars dans les régions libres de la capitale. Le CPL boycotte par ailleurs l’élection du conseil municipal pour lequel les chrétiens n’ont pas voie au chapitre. Il laisse le soin à la minorité chrétienne de participer à cette mascarade…

Saifi

Youssef Nehmtallah Atallah
Nicolas Youssef Chehade
Adel Elie Kokoni
Nabil Michel Sadek

Rmeil

Pierre Mitri Haber
Samir Antoine Achkar
Raymond Tanios Sokhon
Nazrat Estepan Habibian
Joseph Sassine Chahwan
Elias Antoine Flouty
Reine Michel Abdel Nour
Maroun Joseph Nawfal
Ziad Alfred Aramouni
Pedros Khoren Kolajian
Khachador Azad Parsomian
Elie Michel Nassar

Achrafieh

Fouad Habib Haddad
Antoine Elias Tohme
Rasmi Nicolas Gebran
Elias Robert Maamari
Caroline Elias Daya
Georges Elias Moukarzel
Haig Agop Dardarian
Georges Younen Hanna
Rafi Krikor Markarian
Fouad Khodor Baydoun

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :