Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le CPL expose les grandes lignes de son programme pour les municipales

Posted by jeunempl sur avril 16, 2010

(Christina El Hayeck – L’Orient le Jour)

Dans le cadre de ses préparatifs en vue des prochaines élections municipales, le Courant patriotique libre (CPL) a organisé hier un point de presse, à l’hôtel Promenade, à Zalka, au cours duquel il a lancé son slogan « Atelier de réforme » et exposé les grands axes de son programme électoral pour les municipales.

Le CPL s’est félicité de cet « atelier de travail » qu’il tient pour la première fois avec la presse, permettant ainsi aux représentants des médias de commenter, voire de critiquer, aussi bien le slogan que son programme électoral. En ce qui concerne le programme, il se résume en cinq points essentiels : la décentralisation administrative, le développement rural, l’éducation et la culture, le développement durable et la conservation de l’identité de la terre.

Les membres du comité des municipalités au CPL, MM. Toni Nasrallah, Malek Abi Nader, Gaby Layoun, Jean Nasr et Mme Jocelyne el-Ghoul, ont détaillé chacun de ces axes. M. Abi Nader a souligné que « la décentralisation vise à faciliter le travail au sein de la municipalité et promouvoir son indépendance et sa transparence ». Pour sa part, M. Nasr a souligné que « le manque de développement rural a des répercussions démographiques et sociales graves, notamment l’immigration, l’exode, les bidonvilles et les ruptures familiales, d’où la nécessité de développer les régions rurales afin d’assurer un certain équilibre entre les villes et les campagnes et de promouvoir l’écotourisme ».

« Le CPL est un courant de réforme, et la réforme commence dans la famille et se poursuit dans les écoles », a souligné pour sa part Mme el-Ghoul. « Nous voulons contribuer à la création d’écoles et d’universités dans les régions rurales pour mettre fin à l’exode et nous travaillerons pour la promotion de la culture chez les jeunes », a-t-elle affirmé.

Le programme du CPL met en outre l’accent sur le changement climatique tout en soulignant le danger que le Liban encourt du fait du réchauffement climatique. Le document expose, à cet égard, une panoplie de solutions. Dernier à prendre la parole, M. Layoun a insisté sur la nécessité de contrôler la vente de terrains libanais aux étrangers.

La rencontre d’hier constituait en quelque sorte un prélude à la « Conférence du CPL pour le développement des municipalités », qui aura lieu demain, samedi, à l’hôtel Le Royal, à Dbayé, en présence des ministres, des députés et des cadres du CPL.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :