Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Général Michel Aoun: Nous appelons les femmes qui ont l’intention de se présenter aux municipales à rejoindre les listes du CPL

Posted by jeunempl sur avril 7, 2010

Tayyar.org

Le général Michel Aoun : Les élections auront lieu, peu importe si elles se dérouleront le 2 mai ou le 2 juin.

Présidé par le général Michel Aoun, le bloc parlementaire du « Changement et de la Réforme » a tenu hier à Rabieh sa réunion hebdomadaire.

Dans un point de presse tenu à l’issue de la réunion, le général Michel Aoun a dénoncé l’agression contre l’acteur comique Rodrigue Ghossen, estimant que cette attaque va à l’encontre de la liberté d’expression.

« Deux personnes ont agressé l’acteur Rodrigue Ghossen, qui joue le rôle « Abou Fashkha » dans le programme « Erbet Tenhal ». L’identité de ces deux personnes a été précisée, plusieurs mandats d’arrêt ont été décrétées contre ces 2 personnes. Quelque soit le parti auquel ces personnes appartiennent, nous souhaitons qu’ils soient traduits en justice », a-t-il dit.

Le général a discuté également de la question de la drogue répandue fréquemment entre les jeunes. Il a appelé les organisations non-gouvernementales à œuvrer pour mettre un terme à ce problème. « Les drogues sont répandues au sein de notre jeunesse, dans les universités, les écoles, les pubs,… Nous appelons toutes les organisations qui traitent les drogués à tenir une réunion le samedi 17 avril 2010, ici à Rabieh, pour définir une stratégie de travail visant à mettre un terme à ce fléau social. Ceux qui désirent participer peuvent appeler le 03 / 840 914 », a-t-il affirmé.

En ce qui concerne les élections municipales, nous avons abouti à un compromis sur une proposition de loi au sein du gouvernement pour la loi relative aux élections municipales, bien que cette proposition n’assure pas toutes nos demandes réformatrices.
« Nous sommes arrivés à un compromis et le texte a été renvoyé devant l’Assemblée. Nous avons annoncé notre soutien à la proposition telle qu’elle a été envoyée au parlement, sachant que tous les partis ont participé à la rédaction de cette loi au Conseil des Ministres. Jeudi prochain, il y aura une réunion des commissions parlementaires communes pour discuter de la proposition. Nous maintenons notre position à ce sujet et nous tenons à ce que la loi soit votée telle qu’elle avait été approuvée au Conseil des ministres. Si nous ne parvenons pas à approuver cette nouvelle loi, nous serons obligés de participer au scrutin sur la base de l’ancienne loi. Cela ne veut pas dire que nous craignons une défaite avec l’ancienne loi. Ils seront surpris comme toujours, car nous remporterons ces élections.

En ce qui concerne le quota féminin, nous appelons toutes les femmes qui désirent participer aux élections municipales à rejoindre les listes du CPL. Que le quota soit approuvé ou non, les femmes qui se sentent capables de servir leur localité sont invitées à présenter leur candidature sur nos listes. Même si le quota féminin n’est pas adopté, elles ont le droit de présenter leur candidature. Nous appelons les organisations non-gouvernementales à œuvrer pour assurer une véritable égalité entre les hommes et les femmes.

Aujourd’hui, la priorité est à l’organisation des élections à temps. Nous assurons aux gens que les élections auront certainement lieu, et peu importe si elles se dérouleront le 2 mai ou le 2 juin. Le principal, c’est que les élections auront bien lieu. Même si ces élections seront reportées pour un mois, il faut se préparer. Le plus grand mensonge est de donner aux gens l’impression que la consultation n’aura pas lieu alors que c’est le contraire qui se passera. Les gens doivent commencer à se préparer en considérant que cette échéance aura lieu à temps », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, il y a l’affaire de la compagnie MEA. Nous avons reçu une plainte d’un des employés qui affirme avoir été mal traitée. Nous appelons M. Mohamad Hout, directeur de la compagnie MEA, à résoudre l’affaire. Sinon nous restaurerons nous-mêmes les droits de cette personne.

En ce qui concerne le Budget de l’Etat, le chef du CPL s’est demandé pourquoi ce budget n’avait pas encore été approuvé alors que le cabinet est un cabinet d’union nationale. « Il faut changer l’approche économique au sein de l’Etat. Les dettes se multiplient, il faut œuvrer au contrôle de la situation économique. Nous notons que le ministère des Finances fixe le prix de l’essence et non pas celui de l’Energie. Nous rappelons que nous avions présenté une proposition de loi visant à réduire les taxes sur l’essence. Mais vous vous rappelez tous de ceux qui avaient entravé les sessions parlementaires pour empêcher le vote de cette proposition de loi », a-t-il conclu.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :