Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Incident d’Ouyoune Orghoch: Le scénario complet

Posted by jeunempl sur avril 6, 2010

El Nashra

Nous aurions souhaité que la résurrection de Jésus Christ apporte avec elle la résurrection de la patrie, mais notre souhait, il semble, ne s’est pas réalisé: en pleines vacances, nombreux incidents sécuritaires ont perturbé l’ambiance en faisant la une des nouvelles, et en apportant davantage de peines à notre pauvre Liban.

Ouyoune Orgoch, un endroit paisible du nord, plus haut en altitude que Becharreh, était depuis toujours un site touristique d’une beauté extrême. Voilà que ce village s’est transformé en un lieu de cachette de missiles. Dans les détails, deux familles (3 hommes, 4 femmes et 5 enfants) venus d’un village près de la ville de Baalbeck, se sont rendues à Ouyoune Orghoch, où elles s’étaient installées dans un vaste terrain, loin 400 mètres à peu près des maisons, et qui est la propriété d’un restaurant. Dépensant leur temps à manger et contempler la vue paradisiaque, les familles ont témoigné la chute d’un missile près d’eux, alors elles se sont précipitées de suite vers leurs voitures pour prendre la fuite, quand elles ont senti la chute d’un deuxième missile. En fait, ces missiles étaient lancés depuis une maisonnette de l’une des fermes de la région. L’armée libanaise a alors perquisitionné les lieux, pour trouver quatre hommes de la famille Taouk (un fermier, un quadragénaire, un étudiant universitaire et un adolescent de quinze ans), qui gardaient 900 kilogrammes de haschich, en plus d’une dizaine de missiles « RPG » et d’autres armes américaines, et trois caméras de surveillance. L’armée a mis aussi la main sur une grande quantité de missiles trouvés dans différentes grottes. Selon une source sécuritaire, les armes trouvées dans les grottes, sont fabriquées aux Etats-Unis, et sur lesquelles existent des écritures hébraïques!

Un des arrêtés a avoué franchement son appartenance au parti des « Forces Libanaises », mais les FL ont directement affirmé qu’ils ne sont carrément pas liés à l’incident sécuritaire. Selon eux, les pointer du doigt dans l’affaire, par les « médias de 8 mars », n’est qu’une anticipation des résultats des investigations. Selon l’histoire racontée par les Forces Libanaises, l’exode en hiver des citoyens de la région a encouragé les voleurs à braquer les maisons, et comme mesure sécuritaire, les citoyens ont chargé des gardes pour sauvegarder l’endroit. Ces gardes ont senti le 2 – 4 – 2010, un mouvement de personnes soupçonnées, alors ils ont senti la nécessité d’ouvrir le feu.

L’histoire FL n’a pas apaisé ou convaincu le chef du courant « Tawhid », l’ancien ministre Wiam Wahhab: il a appelé à prendre les mesures judiciaires appropriées contre les responsables de « l’accès aux armes israéliennes et l’encouragement du trafic de drogue ». Le Hezbollah a pour sa part demandé: pourquoi l’existence d’armes dans une région aussi paisible comme Ouyoune Orghoch?
Et si c’est vrai que les FL détiennent des armes, comme ont fait allusion certains, c’est son droit! Pourquoi le Hezbollah a le droit d’avoir des armes, alors que les autres parties ne l’en ont pas? S’il existe vraiment un Etat au vrai sens du mot, il est temps que l’armée libanaise et les forces de sécurité soient les seules à avoir des armes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :