Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Sommet arabe: Tripoli doit faire la lumière sur le sort des disparus, affirme HRW

Posted by dodzi sur mars 28, 2010

Iloubnan.info

La Libye doit profiter du sommet arabe qui se tient sur son sol, à Syrte, pour faire toute la lumière sur le sort de nombreuses personnes disparues, a estimé l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch.

« Un des thèmes de ce sommet de la Ligue arabe est la réconciliation », a déclaré dans un communiqué diffusé vendredi Sarah Leah Whitson, directrice de HRW pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. « La Libye doit profiter de cette occasion pour informer les familles qui souffrent de ne pas savoir où se trouvent leurs proches », a-t-elle ajouté.

HRW mentionne deux opposants libyens, Jaballa Hamed Matar et Izzat al-Megaryef, arrêtés au Caire en 1990 et livrés « aux services de sécurité libyens, qui les ont incarcérés dans la prison d’Abou Salim ». L’organisation évoque également le cas de la disparition mystérieuse il y a plus de 30 ans de l’important dignitaire chiite libanais Moussa Sadr, au centre d’un contentieux entre Tripoli et Beyrouth qui a amené le président libanais Michel Sleimane à boycotter le sommet de Syrte. Cet imam a été vu pour la dernière fois en août 1978 alors qu’il se trouvait en Libye. En 2008, la justice libanaise a inculpé le numéro un libyen Mouammar Kadhafi pour la disparition de l’imam et demandé son arrestation. Tripoli a nié toute implication et affirme que l’imam avait quitté la Libye pour l’Italie, qui maintient que Moussa Sadr n’est jamais entré sur son territoire. En 2004, Rome avait cependant remis au Liban un passeport retrouvé en Italie et qui appartenait à l’imam.

HRW concède toutefois dans son communiqué que les autorités libyennes ont commencé en 2008 « pour la première fois » à se pencher sur les disparitions « liées au massacre dans la prison Abou Salim en 1996 », en versant des compensations à certaines familles en échange de l’abandon de leurs poursuites judiciaires. Au moins 1.200 prisonniers avaient été tués par les forces de l’ordre lors d’une fusillade dont les circonstances restent confuses, selon HRW.

Publicités

Une Réponse to “Sommet arabe: Tripoli doit faire la lumière sur le sort des disparus, affirme HRW”

  1. un algerien said

    je le dis toujours au risque de me répéter ,si KADHAFI s’est acheté une virginité auprés des OCCIDENTAUX en général et des AMERICAINS en particulier à coups de milliards de dollars ,l’assassinat éventuelle de l’IMAM SADR (que DIEU ait son âme s’il est mort ) où sa séquestration n’est pas négociable auprés des hautes instances du HEZBOLLAH ou de AMAL .
    En tout état de cause KADHAFI devra se justifier auprés de DIEU et de tous les MUSULMANS et je pense en tant qu’ALGERIEN de confession musulmane je rends un grand hommage à ce grand chef spirituel plein de sagesse et de bonté qui n’a cessé de lutter pour les minorités ethniques; quelle grande perte pour nous et toute l’humanité .
    NON il est inadmissible que KADHAFI et sa famille s’en sorte blanchi , certes il y aura toujours la justice divine mais de grâce Messieurs du HEZBOLLAH et du mouvement AMAL jusqu’à maintenant personne n’a pu vous ACHETER sauf DIEU-TOUT-puissant ,ainsi KADHAFI devra alors se présenter devant la justice libanaise et comme ça les pseudo-organisations humanitaires et particuliérement américaines de même que la ligue arabe ne pourront le défendre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :