Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Journée de sensibilisation et d’information au drame des chrétiens d’Irak

Posted by dodzi sur mars 5, 2010

L’Orient le Jour

Le chef de l’Église syrienne-orthodoxe appelle les gouvernants du monde à intervenir.

Une journée de sensibilisation et d’information sur le drame des chrétiens d’Irak se tiendra demain au sanctuaire Notre-Dame du Liban, à Harissa, à l’initiative de la commission épiscopale des communications sociales et du Centre catholique d’information, ainsi que des médias chrétiens, Télé-Lumière et la Voix de la charité, et de diverses associations privées.

Le rassemblement commencera à 10 heures et sera marqué par plusieurs interventions, chants et projections de films, d’une heure d’adoration du Saint-Sacrement, de témoignages de vie et d’entretiens télévisés. À cette occasion, une liaison directe sera établie avec des personnalités en Irak et dans toutes les parties du monde. La journée sera clôturée par une messe solennelle célébrée à 17 heures par le patriarche des syriens-catholiques, Ignace III Younane.

Le CEMO

Le Conseil des Églises du Moyen-Orient (CEMO) a publié hier un communiqué dans lequel il affirme « suivre avec inquiétude les incidents regrettables et douloureux qui se produisent à Mossoul. Selon des chiffres fournis par les agences spécialisées de l’ONU, quelque 720 familles chrétiennes, soit plus de 4 300 personnes, ont quitté la ville pour des régions plus sûres, comme Hamadaniyé et Talkif.

Cet exode s’est produit à la suite de l’assassinat de plus de 12 chrétiens de la région, choisis au hasard, dans le seul objectif de terroriser la population et de la pousser au départ. Selon le communiqué, ce ciblage des chrétiens est destiné à vider le pays de toute présence chrétienne, alors même qu’il s’agit d’une des composantes essentielles de la population irakienne.

Et le communiqué d’exhorter le gouvernement irakien d’agir pour faire justice, punir les coupables et préserver la convivialité islamo-chrétienne en Irak.

Message du patriarche syrien-orthodoxe

Pour sa part, le patriarche Ignace Zakka I des syriens-orthodoxes a diffusé sur Internet le message suivant : « Nous exhortons les chefs d’État de tous les pays arabes et la Ligue arabe, les Nations unies et les gouvernants du monde à intervenir pour mettre fin au terrorisme et à tous les abus qui ensanglantent les chrétiens d’Irak. »

« Avec grande douleur et peine, lit-on sur le site du patriarcat, dont le siège se trouve à Damas, nous suivons ce qui se passe en Irak et surtout ce qui arrive aux chrétiens d’Irak, victimes de persécutions, tueries, pillages, enlèvements et actes sacrilèges : à croire que le diable a enrôlé des hommes pour semer le chaos dans le pays et parmi les gens. »

« Nous ignorons, poursuit la lettre, pourquoi ceux qui ont toujours été fidèles à leur patrie et attachés à l’héritage de leur Irak bien-aimé prennent maintenant les chrétiens pour cible. Nous avions, à travers divers communiqués, déjà pris position contre ces comportements inhumains qui sont très loin de la religion. »

« Hélas, souligne-t-il, ces criminels disent agir au nom de la religion, mais sans rien savoir de l’islam. »

Le chef de l’Église syrienne-orthodoxe s’interroge ensuite sur les raisons de ces violences : « Seraient-elles l’objet d’un complot pour vider l’Irak des chrétiens qui sont, dans ce pays, des autochtones ? Ou l’objet de projets sponsorisés par des mains inconnues, que certains appellent un jour sionisme et un autre jour brouille ancestrale, ou bien par une bande de hors-la-loi dont la seule religion est de commettre des abus au détriment des autres ? »

« Aucune des raisons expliquant l’incapacité de l’État à arrêter et donner une juste punition à ces rebelles et hors-la-loi, qui sont loin des principes propres de la religion, du pouvoir, de l’État, de la loi et de l’humanité, ne saurait nous convaincre », poursuit la lettre.

« Ceci nous fait douter des intentions des responsables auxquels nous réclamons, individuellement et collectivement, justice pour les opprimés, car nous ne pouvons voir nos enfants innocents se faire égorger, tuer, piller sans que personne n’y mette fin », conclut le patriarche.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :