Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Bienvenue sur le site officiel de la municipalité de Beyrouth

Posted by dodzi sur février 6, 2010

L’Orient le Jour

Par Anne-Marie el-Hage

La municipalité de Beyrouth n’a vraiment aucun complexe. Soucieuse de son image, elle a lancé son site officiel en trois langues. Louable initiative, certes. Mais que diriez-vous de découvrir avec nous quelques chefs-d’œuvre de ce site en version française, juste pour quelques minutes ? Il y a de quoi se régaler ! À vous d’en juger.

À tout seigneur, tout honneur. Voici quelques extraits du message du président de la municipalité, Abdel Monhem Ariss : « Beyrouth, comme Phoenix se levant des cendres, a reemerged de son passé turbulent, en tant que cosmopolite et la métropole vibrant, préparent pour relever les défis du troisième millénium. » Le président de la municipalité ajoute que « la ville a tous les ingrédients pendant un futur actuel et bien plus réussi prospère ». Il précise, concernant cette ville, qu’« un endroit d’étourdissement s’est nichée entre le méditerranéen et la neige a couvert des montagnes, un excellent cuisine local et ne pas oublier notre nightlife fabuleux ». M. Ariss conclut en invitant les personnes consultant le site à se mettre en contact avec lui: « Ayez plaisir à passer en revue par notre website et si vous avez toutes les enquêtes ou les suggestions satisfont ne hésitent pas à me contacter à… » Il termine par l’indispensable marque de courtoisie, « Respect personnel aimable du maire de Beyrouth. » No comment ! Pardon pour l’anglicisme !

Si l’envie vous prend, aussi, de localiser la ville de Beyrouth, vous déchanterez rapidement après avoir lu le premier paragraphe concernant la capitale. « La ville de Beyrouth tombe sur la plage orientale de la mer méditerranéenne, des frontières il un ouest la mer, et au sud de ses banlieues et de la région de son immortalité une prolongation à une chasse et à son voisinage… » Je vous dispense de la suite.

Intéressé par l’histoire de Beyrouth, vous apprenez de plus que la capitale est « la mère de la Shariaa » et que « l’institut de loi est l’institut le plus âgé de sa sorte dans Al roumain Mqtaat et son plus célèbre, peuplé plus que de n’importe quel autre institut, et a dessiné cet institut à lui un halo des esprits ». Difficile dans ce contexte d’avoir envie de poursuivre la lecture. Nous nous arrêterons là par respect pour la langue française.

D’abord interloqué par ce charabia qu’on vous invite à lire, amusé l’espace d’un instant, plié en quatre de rire quelques paragraphes plus loin, vous ne pouvez vous empêcher de penser à un canular, à une sorte de site pirate. Après vérification, vous réalisez, avec consternation, que vous vous trouvez effectivement sur le site officiel de la municipalité de Beyrouth à l’adresse http://www.beirut.gov.lb

La honte vous saisit alors, mais surtout la colère. Le citoyen est en droit de s’insurger contre la publication de la part d’une administration officielle d’un texte écrit dans un français aussi épouvantable. Il est aussi en droit de se poser des questions sur le sérieux des fonctionnaires de la municipalité de Beyrouth. Libre à chacun de n’être pas francophone. Mais cela autorise-t-il une municipalité prétendument francophone à massacrer de la sorte la langue de Molière ? Belle image qu’elle donne d’elle-même et de ses fonctionnaires !

N’y a-t-il donc personne, au sein de cette municipalité, qui soit capable de constater que les textes publiés sont tout simplement incompréhensibles et qui soit assez compétent pour les relire, voire les corriger ? N’y a-t-il donc personne, au sein de cette administration, pour mettre en garde contre les risques d’erreur liés à l’utilisation exclusive de logiciels de traduction automatique ? Permettez-nous d’en douter.

Qu’on ne nous dise pas, après avoir lu ces extraits, aussi hilarants que consternants, que la francophonie se porte bien chez nous…

Publicités

3 Réponses to “Bienvenue sur le site officiel de la municipalité de Beyrouth”

  1. […] presume the site disappeared from the web around the same time that Anne-Marie El-Hage’s rant in L’Orient-Le Jour showed the world how lame the City was for having such a wreck of a […]

  2. criticoman said

    pas d’étonnant la municipalité de Beyrouth est une institution du gouvernement libanais à l’image des autres institutions de létat du cèdre, avec des personnages en bois massif pour ne pas dire autre chose.
    les responsables de cette municipalité prennent Beyrouth comme un fantasme orgasmatique pour remplir leurs poches et leurs ventres afin d’ejaculer leurs vomis sur la population.
    le président et ses zbirs appliquent le proverbe français qui dit (La culture et comme la confiture moins on en a plus on létale..)

  3. Elie Azoury said

    Greetings

    I am leaving near othodox hospital (mistachffa roumm) it was excellent planing dividing the road now is a catasroph removing the dividers we are spending more the one hour cars are parking in the two ways
    I am describing the road from hospital orthodox to hosputal libanais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :