Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le phosphore, une arme israélienne à double tranchant

Posted by jeunempl sur février 4, 2010

El Nashra

Les autorités israéliennes admettent enfin l’indéniable vérité, répétée en public et en privé, autour de son usage d’armes prohibées par la communauté internationale, notamment au cours des dernières guerres menées contre le Liban et la bande de Gaza.

Aucun doute que le nom du juge Richard Goldstone sera gravé dans l’histoire. A cause de cet homme, Israël aurait officiellement avoué son emploi de missiles phosphoriques au cours des accrochages avec les militants du mouvement palestinien « Hamas » sur la bande de Gaza. La réponse israélienne au rapport Goldstone s’est manifestée par l’arrestation du commandant de la division de l’armée opérant à Gaza, le général Eyal Eisenberg, ainsi que du chef d’un régiment d’infanterie, le colonel Ilan Malka, pour avoir permis l’usage des bombes phosphoriques lors de l’agression menée par l’armée sur la bande de Gaza. De cette manière, Israël est parvenue à devancer toute mesure internationale qui aurait pu être prise contre elle, surtout à l’ombre de l’escalade judiciaire menée contre ses responsables, ses officiers et ses soldats qui ont participé à de telles opérations et qui sont toujours demandés en justice par certains pays étrangers. Situation qui a poussé la classe politique à intervenir à plusieurs reprises devant la justice, dans une tentative d’assouplir les positions afin d’éviter une crise diplomatique et politique interne qui pourrait avoir des répercussions à l’extérieur du pays.

D’ailleurs, Israël admet toujours que son talent militaire lui constitue une arme à double tranchant : l’Etat a payé plus de dix millions de dollars suite à sa destruction de centres internationaux à Gaza (sachant que la somme demandée frôlait les 12 millions de dollars). De même, elle s’est montrée déterminée à garder la facette des victimes et des bâtiments anéantis cachée, vu leur horreur et le grand impact qu’elles génèreraient sur l’opinion publique mondiale, surtout après la guerre de Juillet 2006 contre le Liban et celle de 2009 contre la bande de Gaza.

Nous pouvons assurer que le soutient dont Israël dépend aux niveaux politique, militaire et financier, ne sera affecté par ces développements que sur le plan moral. L’officier israélien pourrait se résigner par crainte des conséquences auxquelles il pourrait faire face, comme sa poursuite en justice ou bien son arrestation dans les pays étrangers qu’il aurait envie de visiter un jour.

Selon les informations, ce sujet constitue une des raisons indirectes pour lesquelles l’armée israélienne hésite à ouvrir de nouveaux fronts, alors qu’elle attendait impatiemment ces occasions dans le passé pour remonter le moral de ses soldats et pour démontrer sa force de par ses armes développées et endommageantes. Une autre raison lui est ajoutée, mais celle-ci est politique: l’opposition guette les pas de la majorité et ne manque pas une occasion pour la critiquer, en vue de lui donner une mauvaise image, ce qui provoquera l’isolement de l’Etat israélien du reste du monde.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :