Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Un civil libanais interpellé par l’armée israélienne en zone frontalière

Posted by jeunempl sur janvier 31, 2010

AFP

Un jeune civil libanais a été interpellé dimanche par l’armée israélienne dans le secteur frontalier de Chebaa, a-t-on appris auprès de l’armée libanaise et de la Force de l’ONU (Finul) déployée dans le sud du pays.

« L’armée israélienne a interpellé un civil libanais dans le secteur de Chebaa », a indiqué à l’AFP un porte-parole de la Finul, le colonel Diego Fulco. Selon un communiqué de l’armée libanaise, « une patrouille des forces ennemies a enlevé le citoyen Rabih Mohamad Zahra à 13H45 (11H45 GMT) ».

L’incident est « une agression contre la souveraineté libanaise et une atteinte à la liberté d’un citoyen », ajoute l’armée libanaise. Selon une source des services de sécurité dans le secteur oriental du sud du Liban, Rabih Zahra, âgé de 17 ans, « se trouvait avec un troupeau de moutons dans le secteur de la Ferme de Boustara près de Kfarchouba, en territoire libanais ».

Le commandement de la Finul est « en contact avec les parties concernées pour traiter l’affaire », a dit le porte-parole de la Finul, faisant état de « l’envoi sur place d’une équipe d’enquêteurs pour élucider les circonstances de l’incident ». Ce n’est pas la première fois que l’armée israélienne arrête des civils libanais à la frontière.

En décembre 2008, deux Libanais avaient été interpellés près de la localité libanaise frontalière de Blida alors qu’ils travaillaient dans un champ. Ils avaient été libérés quelques jours plus tard. En juillet 2008, un berger libanais avait été détenu quelques heures avant d’être remis à la Finul.

Selon un journaliste de l’AFP dans la région, la démarcation de la frontière dans la Ferme de Boustara n’est pas clairement définie, ni par des fils de fer barbelés ni par une ligne tracée. Situé à la frontière entre le Liban, Israël et la Syrie, la zone des Fermes de Chebaa est occupée par Israël, qui estime que ce secteur stratégique de 25  km² fait partie du Golan syrien conquis en 1967 et annexé formellement en 1981. Beyrouth le revendique avec l’assentiment de Damas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :