Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Accident d’avion: aucune menace terroriste reçue, selon le gouvernement éthiopien

Posted by dodzi sur janvier 25, 2010

AFP/Iloubnan.info/Le Matin

Des soldats de l'armée libanaise rassemblant les débris de l'avion, sur la côte près de Beyrouth

ADDIS ABEBA – Le gouvernement éthiopien a assuré lundi n’avoir reçu aucune menace terroriste pouvant accréditer la thèse d’un acte de sabotage dans l’accident à l’aube d’un avion d’Ethiopian Airlines avec 90 personnes à bord au large du Liban.

« Nous n’avons reçu avant (l’accident) aucune menace d’un quelconque groupe terroriste », a indiqué à l’AFP Shimeles Kemal, porte-parole du gouvernement éthiopien. « L’appareil a semble-t-il pris feu environ cinq minutes après le décollage.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’accident et le gouvernement rendra publiques les informations dont il dispose dès la fin de l’enquête », a ajouté M. Kemal. Un peu plus tôt, le président libanais Michel Sleimane avait exclu un acte terroriste: « Nous avons écarté tout acte de sabotage ».

Un Boeing 737 d’Ethiopian Airlines s’est abîmé en mer lundi au large du Liban peu après son décollage de Beyrouth. Des témoins ont raconté avoir vu une boule de feu plonger dans la mer, peu après le décollage de l’appareil dans des conditions météorologiques très défavorables.

Ethiopian Airlines, dont l’un des appareils s’est abîmé lundi au large du Liban, s’est imposée depuis sa mise en service en 1946 comme l’une des plus trois plus importantes compagnies aériennes africaines et jouit d’une bonne réputation internationale en matière de sécurité.

La compagnie nationale éthiopienne, propriété de l’Etat, dessert actuellement 56 destinations internationales et opère 555 vols internationaux hebdomadaires, dont 210 depuis Addis Abeba.

Avant l’accident lundi à l’aube d’un de ses Boeing 737, avec 9O personnes à bord, peu après son décollage de Beyrouth, Ethiopian pouvait se prévaloir d’un bon bilan en matière de sécurité.

Hormis un atterrissage d’urgence début janvier qui n’a pas fait de blessés, les précédents incidents ou accidents remontent à plus de 10 ans.

Le 11 janvier, un Boeing 757 d’Ethiopian Airlines avait effectué, de nuit, un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Malte. L’avion, en route d’Addis Abeba vers Rome avec 180 passagers à bord, avait atterri sans incident après que le pilote eut signalé un problème sur l’un des deux moteurs de l’appareil.

En novembre 1996, un appareil reliant la capitale éthiopienne à Nairobi avait été détourné par trois pirates de l’air éthiopiens qui réclamaient l’asile politique. A court de carburant, l’avion s’était écrasé dans l’océan Indien au large des Comores, faisant 125 tués sur les 175 personnes à bord.

En septembre 1988, un Boeing 737 de la compagnie s’était écrasé à Bahar Dar en Ethiopie, des oiseaux ayant été aspirés par les deux moteurs en phase de décollage. Trente et une des 105 personnes à bord avaient péri dans cet accident.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :