Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Le Liban dépose une plainte auprès de Washington contre la « répression médiatique ». Et Israël vainc le Liban au niveau culinaire!

Posted by jeunempl sur janvier 10, 2010

El Nashra

La « démocratie américaine » n’épargne aucune occasion pour se manifester dans toute son ampleur! Mais pour le Président de la République, le général Michel Sleimane, « la démocratie libanaise a prouvé sa solidité en dépit de toutes les circonstances défavorables ».
Certains jugeraient exagérée cette déclaration de Sleimane… Mais non, le Président libanais a complètement raison. La démocratie libanaise est vraiment solide, notamment lorsqu’elle est comparée à ces démocraties qui se croient uniques au monde, et qui, par surplus, viennent diffuser leur concept de démocratie au Moyen-Orient.

Soyons explicites… Les Etats-Unis d’Amérique se prennent pour le seul pays démocratique de la planète. Ils ont consacré les concepts de liberté, de souveraineté et d’indépendance et prétendent toujours tenir compte de la volonté des peuples.

Mais actuellement, l’administration américaine a promulgué une loi réprimant la « liberté d’expression », pourtant reconnue par cette démocratie. En effet, ce pays éprouve une vive répulsion à l’égard des satellites arabes, aussitôt qualifiés de terroristes. Comment ne le seraient-ils pas alors qu’ils critiquent la politique américaine, et par conséquent, celle israélienne dans la région? Eh bien… Washington le signifie clairement à ces médias: « Vous êtes libres de vous exprimer, mais prenez garde mille fois de nous critiquer! »

Mais loin de se contenter de cette loi oppressive, qui porte atteinte à la souveraineté des pays, l’administration américaine est allée loin dans ses « mesures préventives de lutte contre le terrorisme ». Elle impose alors des « mesures de sécurité répressives » sur les passagers provenant de divers pays, dont le Liban.
Est-ce une nouvelle forme de blocus américain sur le Liban? Notre pays sera-t-il victime de sa politique consensuelle après avoir fui la « démocratie américaine »?

Mais alors que le Liban déposait une plainte officielle à ce niveau auprès de Washington, un nouvel épisode du conflit libano-israélien se produisait.
Israël a mis ses menaces en œuvre. Oui, Israël a vaincu le Liban… sur le plan « culinaire » en préparant le plus grand plat de Hommos!
Encore une fois, Israël a battu le record libanais, préparant un plat de Hommos pesant deux fois plus que celui préparé par le Liban en octobre dernier.
C’est la victoire dont Tel Aviv semble si fier actuellement… probablement par manque de tout autre genre de triomphe.

Image du jour
Encore du Hommos!
Israël a battu le record libanais en préparant le plus grand plat de Hommos au monde.
A juger par la fierté israélienne, on croirait que le conflit libano-israélien ne se rapporte plus au territoire, à la souveraineté et à l’indépendance. Aurait-il viré vers un conflit d’ordre uniquement culinaire?
Mais pourquoi leur renie-t-on leur droit de fêter cette victoire? Ils ne bénéficieraient plus d’aucune occasion pour se réjouir d’un nouveau genre de triomphe, notamment en domaine militaire.

Top 5 des dernières déclarations publiques:
Ci-dessous figure le Top 5 des déclarations publiques lancées au cours des vingt-quatre dernières heures:
1) « La loi émanant de votre Chambre porte atteinte à votre image que nous souhaitons resplendissante » (Nabih Berri – lettre à son homologue américaine Nancy Pelosi)
2) « Les mesures américaines à l’encontre des divers passagers sont inquiétantes et renforcent le racisme » (Tarek Mitri – discours)
3) « Le Liban a beaucoup profité de l’accord d’ordre aquatique avec la Syrie, recevant un volume d’eau supérieur à son droit des eaux de l’Oronte » (Hussein El-Hajj Hassan – « Assafir »)
4) « Tout juge, doté d’un minimum de conscience et de responsabilité, refuse de poursuivre sa carrière dans un tribunal international qui s’est permis de promulguer des législations suspectes » (Jamil Assayyed – communiqué)
5) « Les voix discordantes proliférant hors de l’union nationale face à Israël ne posent pas de problème » (Walid Joumblatt – « Manar »)

Du côté des quotidiens
Les protestations libanaises contre les mesures américaines dans les aéroports ont formé les principaux titres de la presse libanaise aujourd’hui. Le dossier des nominations n’était pas totalement négligé, ainsi que la visite du Premier ministre Saad Hariri à Saïda, son village natal.
« Le Liban dépose une plainte auprès de Washington contre Washington », a écrit le quotidien Alakhbar. Un sujet repris par Albalad qui a publié « Alerte officielle en représailles contre la décision américaine ». Quant à Alanwar, il a rédigé dans sa première page: « Berri s’adressant à Washington: la loi visant à sanctionner les satellites porte atteinte à la souveraineté des Etats ».
De son côté, Assafir s’est concentré sur la visite de Hariri à Saïda, rapportant: « Hariri se rendra prochainement au Liban Sud », ajoutant au sujet des nominations « Les nominations guettent un mécanisme de travail… Et les accords avec la Syrie évalués positivement »…
Alliwaa a, pour sa part, publié une interview exclusive du Président de la République, sous le titre: « Sleimane à Alliwaa: les nominations seront bientôt effectuées suivant les critères de compétence, d’intégrité et d’expérience ».
Quant à Albinaa, il a écrit: « Les nominations guettent un mécanisme de travail, mais les quotas semblent toujours présentes ».
Loin de ces deux sujets, la manœuvre militaire commune entre l’armée et la FINUL a également fait l’objet des articles de presse. Ainsi, Annahar a écrit: « Manœuvre commune de l’armée et la FINUL, et accusations de violation de la Résolution 1701 entre le Liban Sud et Washington ». Alors que Almoustaqbal a écrit: « Les manœuvres communes entre l’armée et la FINUL se poursuivent, attachement libanais à la Résolution 1701 et refus des violations israéliennes ».
Une « coïncidence »: Assafir et Albinaa ont émis la même expression « les nominations guettent un mécanisme de travail »…

Loin de la politique
Les enquêtes se rapportant à l’attentat de Haret-Hreik se poursuivent, sous la supervision du juge Rahif Ramadane, Procureur militaire adjoint. Il a alors interrogé les deux blessés du mouvement « Hamas », l’un à l’hôpital militaire où il reçoit les traitements nécessaires, le second au local du tribunal militaire.

Au niveau sportif, l’équipe « Riyadi » a clôturé la huitième partie du championnat de « BankMed », remportant un franc succès contre l’équipe « Sagesse ».
D’autre part, le club « Sagesse » a organisé les élections des membres de son Assemblée générale. Aucune rivalité n’a été rapportée. Huit candidats s’étaient présentés pour les sept sièges disponibles, mais le retrait de Georges Chalhoub a permis aux autres d’être « élus par défaut de concurrents ». Les sept membres sont: Talal Mekedsi, Michel Khouri, Nadim Hakim, Sami Barbari, Samir Najm, Labib Chebli et Mark Bakhaazi.

Conclusion
La semaine a pris fin. Le dossier des nominations consistait en un « ordre du jour quotidien », et promet de devenir « l’ordre du jour de la prochaine saison ».
En attendant, les attentions convergent en direction de Choueïfat, où une « grande réconciliation » se tiendra. A ce niveau, l’équipe du « résumé du jour » ne manquera pas de commenter cet événement au début de la semaine prochaine.

7 Réponses to “Le Liban dépose une plainte auprès de Washington contre la « répression médiatique ». Et Israël vainc le Liban au niveau culinaire!”

  1. Ahmad said

    Concernant le Hommos, c’est un village arabe qui a battu le record du monde. Et vu que les arabes sont des citoyens de second 10è rang en israel avec des droits très limités, souvent bafoués, et dont la dignité n’est jamais respectée, ils ont bon jeu à récupérer cette performance au crédit d’israel.
    http://www.lepoint.fr/actualites-insolites/2010-01-08/israel-un-village-arabe-releve-le-defi-du-plus-gros-houmous-du/918/0/411638

    Sinon, pas d’accord avec vous sur le caractère « solide » de la démocratie libanaise. Au lieu de République Libanaise, on devrait plutôt parler de Royaumes Unis du Liban, dans lequel, sauf exception rare, chaque famille se comporte en dynastie sur sa zone d’influence (communautaire). Pas vraiment une démocratie par le peuple pour le peuple…

  2. jeunempl said

    L’article n’a pas été produit par notre équipe médiatique. Il s’agit d’un article repris du site d’informations en continu « elnashra.com » et qui résume somme toute assez bien la situation interne au Liban.

    Pour rebondir sur votre notion de démocratie libanaise, je vous invite à réactualiser vos informations sur les influences internes au Liban. Des évolutions sont visibles depuis maintenant 5 ans. Le Courant Patriotique Libre, qui est un groupe laïc, a réussi pour la 2ème fois d’affilée lors des dernières élections en juin 2009 à percer ce que vous qualifiez assez justement de dynasties familiales. L’influence de ces familles a tendance à se réduire, malgré une loi électorale confessionnelle à l’extrême et l’appui financier et politique des puissances étrangères à leur égard.

  3. Ahmad said

    Merci pour votre réponse.

    je vous invite à réactualiser vos informations sur les influences internes au Liban. Des évolutions sont visibles depuis maintenant 5 ans. Le Courant Patriotique Libre

    C’est gentil, mais je suis au courant de la situation politique actuelle du Liban, de même que j’ai en tête le résultat des deux récentes élections et de la performance du CPL (je ne suis pas par hasard sur ce site ^^). Je n’en tire simplement pas la même conclusion que vous.

    Mais 5 ans, du très court terme en sociologie, ne suffisent pas pour juger d’une évolution en profondeur des mentalités d’une société. Prenez la France, qui se met debout comme un seul homme en 2002 pour faire barrage à M. Le Pen au second tour des élections présidentielles. Eh bien, ils élisent ensuite en 2007 (5 ans plus tard) M. Sarkozy qui a un programme social d’extrême droite (ministère de l’identité nationale, les expulsions, les dérapages verbaux à répétition du président et de ses ministres, le débat sur la bourqa, puis l’identité nationale, etc.)! Lire à ce propos l’interview d’Emmanuel Todd au Monde.fr

    Eh bien au Liban, on a assisté récemment à une très fort confessionnalisation politique des sunnites, à l’affaiblissement ou à la disparition de tous les autres partis libanais progressistes, multiconfessionnels ou laics, et le maintien au pouvoir des dynasties politiques traditionnelles. En gros, nous sommes loin d’une démocratie « solide ». Je dirais que plutôt qu’elle est extrêmement fragile avec un gros pan carrément pourri.

    Je suis d’accord avec vous, nous vivons en ce moment une période critique et passionnante, et j’espère que le MPL continuera à être une force de progrès.

    • dodzi said

      Merci Ahmad pour ton commentaire.

      Concernant la confessionalisation politique des sunnites, il est en effet navrant de voir cette évolution. Cependant, les causes sont diverses, et l’une d’entre elles est le système politique actuel. De même, l’affaiblissement des partis progressiste est également liée à ce système politique.

      La solution, prônée par le CPL et par moi-même, depuis bien longtemps, se situe dans l’élaboration d’une loi électorale proportionnelle. Ses détracteurs accusent bien trop souvent le CPL d’avoir exigé la loi actuelle, la loi de 1960, qui réduit les circonscription à de petits districts où l’influence confessionnelle et « féodale » est forte.

      Cependant, ce n’était point la volonté du CPL, qui souhaitait une loi proportionnelle. Hariri, et les chrétiens du « 14 mars » ont refusé catégoriquement. La loi de 1960 était donc une solution temporaire!

      J’espère donc que le CPL s’activera pour sponsoriser une loi proportionnelle, afin qu’elle soit déjà en vigueur pour les municipales de 2010 (notamment à Beyrouth). Pour cela, le CPL pourra compter sur le soutien du Hezbollah et du PSP, ainsi que du Président Sleiman et du Ministre de l’Intérieur Baroud.

      La loi proportionnelle permettra aux petits partis, représentant un grand nombre de citoyens, bien que ne disposant que de peu de sièges, voir aucun (le PCL entre autre, mais pas uniquement), d’avoir accès à une représentation conforme à leur taille. La proportionnelle permettra entre autre la représentation des courants « tiers », n’appartenant ni au 14 mars ni à l’opposition, ainsi que des petits partis dans des régions dites « acquises » (par exemple, donnant un ou deux sièges à Baalbak et à Beyrouth III, à des partis s’opposant respectivement au Hezbollah et à Hariri).

      Ceci devrait également atténuer la radicalisation politique. Plutôt que de devoir construire des coalitions larges, et divisant le monde politique en 2 (14 mars et opposition), on pourra voir l’émergence de plusieurs blocs, moyens et petits…

      • Ahmad said

        Je vous avoue que je ne maitrise pas du tout le sujet des systèmes électoraux. Par contre, je « ressens » que le système actuel au Liban ne convient pas du tout, qu’il en faudrait un moins confessionnel et plus proportionnel. Par contre, une proportionnelle extreme avec une grande multiplication des petits partis peut vite déboucher sur un cauchemar, dans la mesure où les petits partis auront un trop grand pouvoir de blocage. C’est ce qui explique par exemple la limite de 5% à dépasser en Allemagne pour pouvoir obtenir un siège au parlement.

        Je vous recommande cet article : Une oligarchie contre son peuple.

      • Ahmad said

        Je voulais écrire, Une mafiocratie contre son peuple., et non pas oligarchie.

  4. jeunempl said

    « Une mafiocratie contre son peuple »… très bonne analyse, et très bon blog soit dit en passant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :