Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Egypte: la fureur de villageois chrétiens après des attaques

Posted by jeunempl sur janvier 9, 2010

AFP

Les chrétiens de Bahgoura étaient furieux samedi après que des maisons et commerces coptes de ce village de Haute-Egypte eurent été incendiés, deux jours après la mort de six Coptes dans une fusillade à Nagaa Hammadi, à quelques kilomètres de là.

Debout devant les devantures autrefois vertes et bleues des boutiques, carbonisées dans l’incendie de la veille, des hommes en galabiyya, la longue et ample robe traditionnelle, une croix tatouée sur le poignet, passent en revue les dégâts.

D’après eux, ce sont des « voyous » musulmans vivant dans le village qui ont mis le feu aux commerces appartenant à des chrétiens et à quelques-unes de leurs maisons.

Les musulmans du village disent qu’il s’agissait de venger la mort de l’un des leurs, tué par balle. Les chrétiens, eux, affirment qu’une Copte est décédée dans l’incendie. Une source au sein des services de sécurité a démenti ces allégations, mais les rumeurs continuent d’enfler, ravivant les tensions.

Une fois dépassées les plantations de canne à sucre qui bordent le Nil, police anti-émeutes et officiers en civil gardent les entrées des villes et villages autour de Nagaa Hammadi, à Qena, l’un des gouvernorats les plus pauvres d’Egypte, où l’économie dépend de la production sucrière.

C’est dans cette localité à 600 km au sud du Caire que des hommes armés ont ouvert le feu mercredi soir sur des chrétiens sortant de la messe de Noël ou faisant des courses, tuant six Coptes et un policier musulman.

Samedi à Bahgoura, des dizaines de chrétiens ont encerclé la police, qui a demandé aux journalistes de quitter le village.

« Vous ne voulez pas que la vérité sorte, vous ne voulez pas qu’ils voient ce qui s’est passé! », crie un homme à un policier en civil. Un villageois plonge en avant pour frapper le policier, avant d’être retenu et emmené par des connaissances.

Les chrétiens disent savoir qui a mis le feu aux maisons et boutiques.

« Ils sont musulmans et ils habitent dans ce village », crie un homme. « Que pouvons-nous faire, ils sont protégés et nous ne le sommes pas! », dit un autre.

Les chrétiens de Bahgoura et de Nagaa Hammadi sont convaincus que les autorités ferment les yeux sur les violences, ou même qu’elles protègent les musulmans qui seraient derrière les tensions.

Beaucoup pensent aussi que le gouvernement tente d’étouffer les problèmes confessionnels en Egypte.

« La seule raison pour laquelle la situation reste calme, c’est parce que la sécurité est lourde. Allégez-la et ça va exploser », estime Malak, un jeune homme de 22 ans.

« Le problème entre chrétiens et musulmans est énorme. Et la police, les services de sécurité et les hommes politiques sont impliqués », dit un autre, en écho à une idée répandue selon laquelle les tensions confessionnelles sont entretenues pour des raisons politiques.

Depuis l’attaque le jour du Noël copte, de nouvelles violences ont éclaté à Nagaa Hammadi, à Bahgoura et dans le hameau voisin de Ezbet Tarka.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé l’arrestation de trois suspects, dont Mohammed al-Kammouni, surnommé « Hamam ». Mais la nouvelle est loin d’apaiser les Coptes.

« Nous connaissons tous Hamam », dit un chrétien de Nagaa Hammadi. « C’est un homme de main. Nous voulons savoir qui est vraiment derrière la fusillade. »

La fusillade de mercredi soir est la plus meurtrière commise contre les chrétiens d’Egypte, qui comptent pour près de 10% des 80 millions d’Egyptiens, depuis des affrontements début 2000 en Haute-Egypte lors desquels vingt Coptes avaient été tués.

La communauté copte se plaint depuis plus de 20 ans de discrimination. Elle affirme notamment être tenue à l’écart de certains postes-clés au sein de l’armée, de la police, de la justice ou des universités.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :