Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

La blague 2009 !!

Posted by jeunempl sur janvier 1, 2010

El Nashra

[ndlr: Le MPLBelgique.org s’était déjà indigné à l’époque du comportement de certains médias libanais, dont un quotidien francophone, à l’égard de la diva Feirouz]

Feyrouz - Diva libanaise

L’Art de la politique et la politique de l’Art…

Souvenez vous en 2008, combien d’encre a coulé, combien de bien-pensants ont vomi leur science infuse, combien de sous-journalistes frustrés ont donné l’alerte?
Et pour cause la diva libanaise avait programmé un vol pour Damas afin d’interpréter l’opérette « Sah ennom ».

«Fairouz à Damas » ??!

Malheur……

Voici que la machine s’emballe, les langues se délient, les médias s’affolent.
Des micros, caméras, journalistes, caméramans, présentateurs (trices), preneurs de sons, collègues, tantes, oncles et famille…se retrouvent partout, une seule question à la bouche : « Fairouz en Syrie, qu’en pensez-vous ?? »

Des pour et des contre. Des oui, des non et des pourquoi pas!

Et l’histoire du voyage enfle.

Les politiques, avides d’espace médiatique, s’incrustent et verbalisent sur la question.
Certains parlementaires libanais menacent même la diva si jamais elle commet l’irréparable.
C’est tout juste qu’ils n’ont pas déposé plainte auprès de l’ONU.

Ils ont continué à hurler tellement fort que c’est arrivé aux oreilles de la CNN, France2, TF1, la BBC, la CNBC, TV5, Euronews, Al Jazira et tant d’autres médias d’information.

Du côté de la Diva, mutisme complet.
Et la voilà qui arrive en Syrie le 23 Janvier 2008, accueillie par une immense foule scandant son nom à la frontière libano-syrienne malgré un froid de canard et des conditions météo assez difficiles.

Le jour J arrivé, Fairouz, telle une reine digne et fière, électrisa la salle de l’Opéra de Damas, même si elle se produisait en playback devant des spectateurs stoïques, planant entre rêve et réalité, incapables de mettre des mots sur l’émotion vécue.

Les billets se sont arrachés avant même son arrivée, deux autres représentations ont du être ajoutées pour le 5 et 6 Février.

« Fairouz enflamme Damas », un titre unanime qui revenaient dans la majorité des quotidiens arabes et occidentaux.

Quelque mois après, nous voilà en train d’assister à un cortège de politiciens d’hier et d’aujourd’hui, se bousculer aux portillons de Damas.

Fairouz jouait à guichet fermé… en revanche, certains d’entre eux sont à la quête d’un ticket d’entrée…

Madame, Mademoiselle, Monsieur, Bonne Année !!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :