Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Les transferts à l’EDL en recul fin novembre

Posted by dodzi sur décembre 24, 2009

(L’Orient le Jour)

Les dépenses de l’État ont bondi de 15,53 % au cours des onze premiers mois de 2009, portant le déficit public à près de 2,6 milliards de dollars.

Le déficit public enregistré au cours des onze premiers mois de 2009 s’est élevé à près de 2,6 milliards de dollars, en légère progression de 0,07 % en comparaison avec son niveau de la fin novembre 2008.

Cependant, en termes relatifs, le déficit public a enregistré une amélioration puisque au cours de la période concernée, il a représenté quelque 25,14 % des dépenses étatiques, contre 29,02 % pour les onze premiers mois de 2008.

Pour sa part, l’excédent primaire a été légèrement supérieur à 1 milliard de dollars, doublant presque par rapport à son niveau de la fin novembre 2009. En termes relatifs, cet excédent a représenté quelque 9,76 % du total des dépenses pendant les onze premiers mois de l’année en cours, contre 7,24 % des dépenses de la même période de l’année dernière.

Cette amélioration de l’excédent primaire est notamment le résultat d’une croissance des recettes bien plus rapide que celle des dépenses.

Les recettes en détail

On note en effet une progression de 21,86 % des recettes publiques qui ont totalisé plus de 7,7 milliards de dollars fin novembre. Plus précisément, les recettes fiscales ont grimpé de 25,51 % à 5,48 milliards de dollars. Dans cette catégorie, les recettes douanières ont bondi de 76,50 % à 1,61 milliard de dollars alors que les recettes de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) ont avancé de 11,61 % à 1,8 milliard de dollars. Les droits d’accises sur l’essence ont, eux, bondi de 1 963,6 % à 613,9 millions de dollars, soit plus de 61 %.

En parallèle, les recettes non fiscales ont avancé de 19,19 % à 1,8 milliard de dollars.

Les dépenses

Pour leur part, les dépenses étatiques ont grimpé de 15,53 % à 10,3 milliards de dollars.

Dans la catégorie des dépenses budgétaires, on note une hausse de 13,04 % des versements d’intérêts de la dette publique à 3,42 milliards de dollars, dont 2,1 milliards de dollars (+21,43 %) d’intérêts de la dette interne et 1,3 milliard de dollars (+1,77 %) d’intérêts rémunérant la dette externe. Les remboursements du principal de la dette externe ont, eux, reculé de 16,19 % à 173,30 millions de dollars.

Quant aux dépenses du Trésor, les transferts à l’Électricité du Liban (EDL) ont chuté de 5,15 % à 1,36 milliard de dollars, soit 13,23 % des dépenses publiques. Il convient de noter à cet égard qu’il s’agit du premier recul en plusieurs mois des transferts à l’EDL qui souffre de défaillances structurelles graves.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :