Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Il a fait la guerre quand il fallait la faire… Il a fait la paix quand il fallait la faire…

Posted by jeunempl sur décembre 20, 2009

RPLFrance.org

En observant les évènements qui se sont déroulés depuis plusieurs années, il est incontestable que le Général Aoun possède une vision hors du commun. Ses actions ont toujours surpris et pris tout le monde à contrepied. Il suffit de souligner 3 faits historiques pour bien s’en rendre compte :

– Le 14 mars 1989, le général Aoun déclare la guerre à la Syrie qui occupe le pays tandis que d’autres collaborent et participent aux gouvernements sous l’occupation. Ils ne rejoindront la résistance du Général que petit à petit jusqu’à ce fameux jour du 14 mars 2005. Ils pensaient que c’était le début de la résistance mais c’était la phase finale.

– Le 6 février 2006, le Général Aoun signe la feuille d’entente avec Sayyed Nasrallah scellant le début d’une coopération entre les adversaires d’hier, le CPL et le Hezbollah, pour la construction du Liban de demain. Incompréhensible, cet accord désorienta tout le monde. Mais cet accord était le prémisse d’une union nationale qui a protégé le pays de la guerre civile malgré la guerre d’Israël contre le Liban, malgré les attentats et les coups de butoir des intégristes islamiques et des extrémistes de tous bords. La main tendue ce 6 février 2006 ne sera saisie que dernièrement lors de la formation du gouvernement d’union nationale.

– Le Général Aoun a toujours déclaré qu’il entretiendrait les meilleures relations avec la Syrie dès qu’elle quittera le Liban. Il étonna, encore une fois, tous les observateurs et les Libanais, lorsqu’il décida d’effectuer une visite en Syrie le 8 décembre 2008 et une seconde visite le 9 décembre 2009. Accueilli comme un Grand Homme, la liesse populaire était au rendez-vous. Saadeddine Hariri a du se rendre à l’évidence : le Liban a tout intérêt d’entretenir les meilleures relations avc la Syrie.

Evidemment, il y a toujours ceux qui n’ont rien compris à l’Histoire. Car dans l’Histoire d’un pays, il y a ceux qui font l’Histoire et il y a ceux qui la subissent. Le Général Aoun est de la catégrorie de ces grands Hommes visionnaires qui façonnent l’Histoire de leur pays :
« Il a fait la guerre quand il fallait la faire… Il a fait la paix quand il fallait la faire… »
Merci Mon Général.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :