Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

« Le scandale se renouvelle avec les pluies », causant cette fois une « catastrophe humaine », mais les politiciens occupés par la visite de Hariri à Damas!

Posted by jeunempl sur décembre 18, 2009

El Nashra

C’est le scandale habituel, partie intégrante des « valeurs libanaises ».
Chaque année, la saison des pluies témoigne d’une reprise du même scénario, dénonçant de la négligence de l’Etat…
Avec chaque saison de pluies, les Libanais se rappellent qu’ils vivent dans un Etat, souverain selon les déclarations des politiciens, mais manifestant une négligence scandaleuse à l’encontre des soucis du peuple.

Et pourtant, les services météorologiques avaient annoncé une forte tempête qui secouerait le Liban. Mais les préparations à un tel évènement ne devraient pas se limiter au « chauffage » ni « à l’augmentation du nombre des agents routiers pour éviter les embouteillages ».

Comme d’habitude, en dépit des prévision, les pluies ont surpris les Libanais, ne tardant pas à transformer les rues et les ruelles en flaques d’eau, voire en inondations. Dans certaines régions, les eaux ont déferlé dans les habitations, faisant de graves dégâts. Des citoyens ont été emprisonnés de leurs véhicules pendant de longues heures.

Mais comme ces crises ne semblaient suffisantes à elles seules, une « catastrophe humaine » s’est produite face à la côte septentrionale du Liban. Un navire, battant pavillon panaméen, transportant plus de 83 personnes, dont des ouvriers asiatiques, a chaviré, faisant quatre morts et des dizaines de disparus, selon un premier bilan.

Mais si le ministre des Travaux publics est la première personne qui court pour apaiser et tranquilliser le peuple, ce dernier paraissait lui-même « angoissé », au bout du « désespoir ». Ghazi Aridi, résumant la situation dans une interview accordée au quotidien Assafir, il s’insurge: « Personne ne veut assumer ses responsabilités ni accomplir son devoir ».
Rappelant que la municipalité de Beyrouth bénéficie d’un budget à hauteur de centaines de millions de dollars et que le Conseil de développement et de reconstruction « ne fait rien », il signale qu’une restauration de toutes les infrastructures s’avère nécessaire, et qu’un chantier de travaux doit être mis au point immédiatement.

Par conséquent, le peuple libanais s’attend à ce que les propos du ministre en question figurent en tête de l’ordre du jour du conseil des ministres qui se tiendra lundi prochain. Sinon, la session ministérielle perdrait toute crédibilité, affectant également la renommée du cabinet, qui se veut « gouvernement des priorités du peuple ».

Toutefois, les crises humaines émanant des intempéries, n’ont pas attiré les politiciens libanais. Ces derniers sont davantage occupés par la prochaine visite du Premier ministre Saad Hariri à Damas, une visite qui suivra celle qu’entreprendra, dans quelques heures, le Président de la République, le général Michel Sleimane, également à Damas, pour présenter ses condoléances à son homologue syrien Bachar El-Assad. Ainsi, les responsables libanais n’ont d’autre besogne que prévoir la date de la visite de Hariri.

Encore une fois, c’est le Liban « pays des merveilles », un pays « noyé » dans les flaques d’eau, alors que ses politiciens sont occupés à émettre des estimations sans aucune valeur.

Il est vrai que visite de Hariri à Damas, « qui indigne ses alliés », sera « historique », et permettrait une rectification des relations bilatérales. Mais, elle ne devrait, en aucune manière, supplanter les « crises qu’endure le peuple », quand même.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :