Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

À Damas, Assad et Aoun discutent de la consolidation de l’État libanais

Posted by jeunempl sur décembre 10, 2009

(L’Orient le Jour)

Alors que le Parlement entamait son deuxième jour du débat de confiance et que Saad Hariri préparait une tournée arabe incluant la Syrie, le chef du CPL Michel Aoun a créé la surprise hier en se rendant à Damas.

Pour la deuxième fois en un an, le chef du CPL s’est rendu hier dans la capitale syrienne pour s’entretenir avec le président syrien Bachar el-Assad sur les problèmes de l’heure. La réunion a duré deux heures. Elle a été suivie d’un déjeuner en l’honneur du chef du CPL.
Le général Aoun s’était rendu le 8 décembre 2008 en Syrie. Il était à la tête d’une importante délégation et avait été durant plusieurs jours l’hôte personnel du président syrien.

Hier, le général Aoun était accompagné d’un seul membre du CPL, Pierre Raffoul, ainsi que de l’ancien ministre Michel Samaha. Il convient de signaler que lors de la visite effectuée le mois dernier à Damas par le ministre Gebran Bassil, M. Samaha faisait également partie de la délégation.
Tout à fait comme l’année dernière, le général Aoun est arrivé à l’aéroport de Damas à bord d’un avion privé mis à sa disposition par M. Assad.

Dans un entretien diffusé en soirée par la chaîne OTV, le général Aoun s’est dit « satisfait de sa visite », notant qu’il « souhaitait se rendre à Damas depuis un certain temps déjà et que le président Assad lui avait adressé une invitation qui coïncidait avec le premier anniversaire de la visite, l’année dernière, de la capitale syrienne ».
Le général Aoun a souligné qu’au « cours de son entretien avec le président syrien, il a passé en revue les évènements d’une année entière. Il a également évoqué les défis que doivent relever le Liban et la Syrie pour faire face à Israël ». « J’ai également manifesté ma satisfaction des réconciliations arabes et interlibanaises. Mais mon but est plus important ; il est relatif à la consolidation de l’État libanais », a-t-il ajouté.

Le chef du CPL a indiqué en conclusion qu’il « n’existe aucun rapport entre sa visite et celles d’autres personnalités libanaises » notant que « les préparatifs de la visite que devrait effectuer le Premier ministre sont en cours entre les parties concernées ».

L’agence de presse syrienne SANA a souligné, quant à elle, qu’au « cours de la visite, l’importance de la coopération entre les deux pays a été réaffirmée » et que « parmi les dossiers discutés figurent l’atmosphère positive que connaît actuellement le Liban, la formation d’un gouvernement d’unité nationale et le développement des relations entre la Syrie et le Liban ».

Citant ensuite M. Assad, SANA a souligné qu’il « a mis l’accent sur le rôle national joué par le général Aoun, qui a placé les intérêts du Liban au-dessus de tout et qui œuvre pour consolider l’unité nationale et soutenir la mise en place de liens solides entre le Liban et la Syrie ».
Citant le général Aoun, l’agence syrienne d’information a indiqué que « le chef du CPL a mis l’accent sur l’estime qu’il porte au président syrien notamment concernant ses positions vis-à-vis du Liban et cela en soutenant tout ce qui rassemble les Libanais ». Toujours selon SANA, « le général Aoun a indiqué que le leader syrien œuvre pour préserver l’unité, l’indépendance et la souveraineté du Liban ».

De son côté, la conseillère en information auprès de la présidence syrienne Bouthayna Chaabane a indiqué que « les positions patriotiques prises par le général Aoun et les efforts qu’il a effectués lui ont valu une grande estime auprès de la Syrie ».
En réponse à d’autres questions, Mme Chabaan a indiqué que « la date de la visite du Premier ministre libanais à Damas n’a pas encore été fixée ». Elle a également noté que « la plainte déposée auprès d’un tribunal syrien par l’ancien directeur de la Sûreté générale, le général Jamil Sayyed, est d’ordre personnel et n’engage pas politiquement la Syrie ».

À Beyrouth, interrogé par L’Orient-Le Jour, le député CPL Ibrahim Kanaan a indiqué que « le général Aoun avait reçu l’invitation du président syrien pour se rendre à Damas il y a environ un mois », notant que « le chef du CPL œuvre pour consolider les relations officielles entre Beyrouth et Damas ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :