Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Le député Youssef Khalil assure à « Elnashra » que le cabinet de Saad Hariri récoltera une « confiance maximale »

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2009

El Nashra

Le député Youssef Khalil, membre du groupe parlementaire « Changement et Réformes », juge qu’il est du droit des ministres d’émettre leurs réserves vis-à-vis de certains articles de la déclaration ministérielles. Dans cet ordre, il précise que cette position des ministres chrétiens de la coalition du « 14 mars » pour ce qui est de l’article se rapportant à la Résistance, ne les transforme pas en « opposants au sein du gouvernement ». D’ailleurs, selon lui, « c’est un gouvernement d’entente nationale » qui s’accorde sur les affaires critiques, politiques et économiques, signalant que le sujet polémique, à savoir l’élaboration de la stratégie défensive, sera discutée au dialogue national.
Dans une interview accordée à « Elnashra », le député du Kesserwane prévoit une « confiance record » qui sera accordée au gouvernement. « Le cabinet de Saad Hariri serait le plus important dans l’histoire du Liban et au niveau du Moyen-Orient », dit-il.

Concernant le dialogue, il juge « normal » d’élargir la gamme des dossiers à aborder, indiquant que toute affaire requérant un accord général doit y être abordée. Cependant, il rejette l’idée que le dialogue supplante les institutions officielles, expliquant: « Le dialogue engendre des directives, mais ne remplacera guère le conseil des ministre ou l’Assemblée générale, puisqu’il ne bénéficie d’aucun pouvoir exécutif, constitutionnellement et juridiquement ».
Quant aux divergences entre les diverses composantes de l’opposition quant à l’annulation du confessionnalisme politique, le député Khalil les qualifie de « saines » et de « démocratiques », mais souligne que ce sujet requiert des experts et des spécialistes afin de lui établir des bases correspondantes. « Cette affaire n’est point sentimentale, mais scientifique, sociale et psychologique, et doit être approchée correctement pour éviter toute répercussion négative et renforcement des tensions confessionnelles », déclare-t-il.

Finalement, répondant aux rumeurs évoquant des conflits opposant le Courant Patriotique Libre (CPL) au courant « Marada » et au parti « Tachnag », il nie l’existence de conflits susceptibles d’aboutir à une « rupture politique » avec ces partis, rappelant que le « Changement et Réformes » est un bloc regroupant plusieurs partis. « Par conséquent, les divergences dans les points de vue sont normales », conclut Youssef Khalil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :