Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Nasrallah réélu à la tête du Hezbollah, un nouveau « manifeste » adopté

Posted by jeunempl sur novembre 20, 2009

AFP

Le chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah a été réélu secrétaire général du mouvement chiite soutenu par l’Iran, à l’issue d’un congrès annuel qui a adopté un nouveau « document » politique, le deuxième depuis la fondation du parti en 1985.

Le chef du Hezbollah, qui en est à la tête depuis 1992, tiendra une conférence de presse dans les prochains jours pour expliquer la teneur du document, a indiqué un communiqué du parti.

« Le Hezbollah a également adopté des modifications qui s’accordent avec la nature du changement au sein (du parti) et de son parcours au cours des dernières années », lit-on dans le communiqué, sans plus de précisions.

Le parti a précisé qu’il « avait clôturé son congrès annuel qui durait depuis des mois ».

S’il est coutumier des longs discours, Hassan Nasrallah, 49 ans, tient rarement des conférences de presse.

En 1985, la fondation officielle du Hezbollah et de son aile armée, « la Résistance islamique » fut annoncée dans une « Lettre ouverte aux opprimés du Liban et du monde entier ».

Cette « lettre ouverte », considérée comme le document stratégique du Hezbollah, prônait la création d’un État islamique au Liban.

Mais au fil des ans, et à mesure que le parti s’imposait comme une force politique incontournable, ses dirigeants ont modéré leur rhétorique islamique, indiquant que ce scénario n’est possible qu’à travers la volonté populaire.

Le Hezbollah reste toutefois attaché au principe du « Wilayat al-Faqih », c’est-à-dire le système clérical appliqué en Iran.

Sa naissance remonte toutefois à 1982, lorsque à l’initiative des Pasdaran, les Gardiens de la Révolution iraniens, un noyau de militants prennent les armes dans la foulée de l’invasion israélienne du Liban.

Soutenu par Téhéran et Damas, le Hezbollah, qui a combattu les troupes israéliennes jusqu’à leur retrait du sud du Liban en 2000 après 22 ans d’occupation, refuse de désarmer, affirmant vouloir imposer « un équilibre des forces » avec Israël.

Son arsenal, évalué à des dizaines de milliers de roquettes par Israël, est la pomme de discorde entre la majorité parlementaire soutenue par l’Occident et la minorité dont il fait partie.

Les Etats-Unis le classent parmi les organisations terroristes.

Représenté au Parlement depuis 1992, il a deux ministre au sein du gouvernement actuel d’union nationale.

Publicités

2 Réponses to “Nasrallah réélu à la tête du Hezbollah, un nouveau « manifeste » adopté”

  1. dodzi said

    Le nouveau document est-il publié quelque part?

  2. jeunempl said

    Pas encore. La conférence de presse de Sayyed Nasrallah ne devrait pas tarder… tout devrait être dévoilé à ce moment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :