Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Avec « Live Lebanon », le Pnud invite la diaspora à soutenir les projets de développement local au Liban

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2009

Iloubnan

Le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) et le ministre libanais des Affaires Etrangères et des Expatriés ont lancé jeudi 12 novembre à Beyrouth le projet Live Lebanon. Objectif de l’initiative : inciter les Libanais de la diaspora à effectuer des dons pour soutenir des projets de développement local au Liban, susceptibles de lutter contre la pauvreté dans les régions du pays.

Il est 17h ce jeudi quand divers représentants du secteur politique et économique ou encore des medias se dirigent vers le Dôme, ce drôle de bâtiment qui au Centre Ville est habitué à accueillir les manifestations culturelles beyrouthines. Cette fois, tous sont là pour saluer la naissance de Live Lebanon, un projet du Pnud et du ministère libanais des Affaires étrangères et des expatriés visant à lutter contre la pauvreté au Liban via le soutien de l’économie locale. Orchestre de sept musiciens, logo « Live Lebanon » accroché un peu partout : le lancement de l’initiative ne doit pas passer inaperçu. Quand l’orchestre entame l’hymne national libanais, il résonne sous la coupole du Dôme ainsi que dans l’oreillette des responsables étrangers, reliée à la cabine où officie une interprète.

L’initiative “Live Lebanon” vise à mobiliser le plus grand nombre possible de libanais expatriés pour financer, via des dons pouvant être effectués en ligne sur le site livelebanon.net, le développement local des régions les plus défavorisées du pays. Ragheb Assi, Directeur de programmation du PNUD, explique qu’à travers cette plateforme internet, « le donateur aura la liberté de choisir le projet qui lui semble le plus avoir le plus besoin de son aide, ainsi que la région (ou caza) qui lui semble le plus en manque d’infrastructures”.

Concernant les modalités de participation, M Assi indique qu’“Adhérer à la famille de Live Lebanon est très simple. Quand vous faites un don (100$ minimum) via internet, vous devenez automatiquement membre, ce qui implique la participation à l’organisation de projets, et le droit à proposer des idées pour la collecte de dons”. En collaboration avec la Banque Audi, et la chaine des Hôtels Golden Tulip (partenaires de l’évènement), les dons seront automatiquement transféré au comité de réalisation des projets du Pnud afin d’entamer dès que possible le travail sur le terrain.

Un réfrigérateur pour les pêcheurs d’Ouzaï et de l’eau pour les familles de Marjeyoun

Installée sous l’écran géant destiné à exposer au public le mode de navigation sur livelebanon.net, Marta Ruedas, représentante du programme des Nations Unies pour le développement, s’est de son côté attardée sur la question de l’immigration et de ses conséquences positives et négatives sur le passé et le futur du Liban. Elle explique que “Les transferts d’argents effectués par les expatriés pour leurs familles sont très importants : le pays reçoit environ 4,5 millions de dollars en termes de transferts, ce qui représente 20% de son PIB. Avant l’élaboration du projet « Live Lebanon », il n’y avait pas de système pour gérer une partie des transferts destinés à financer les projets de développements locaux”

L’un des projets les plus importants décrits sur le site est la construction d’un réfrigérateur pour les pêcheurs de la région d’Ouzai (banlieues du sud de Beyrouth). Plus de 120 pêcheurs et leurs familles n’ont que la pêche comme revenu et dépensent 20% de leur revenu quotidien pour s’acheter des sacs de glace destinés à garder leur pêche au frais. Ruedas précise : “Le fait de leur procurer un réfrigérateur pour garder leur pêche au frais est une initiative qui améliorera le niveau de vie de certaines personnes en manque. » Autre exemple de projet de développement : le projet d’installation d’une nouvelle pompe à eau dans la région Marjeyoun afin d’assurer constamment de l’eau à plus de 4500 maisons/ménages de cinq zones qui souffrent très souvent de problèmes d’interruption d’eau”.

Ghaleb Farha a reçu du Pnud le titre d’Ambassadeur de bonne volonté pour le projet «Live Lebanon». C’est une première nomination du genre dans la région. Expatrié libanais vivant à Dubai, Ghaleb Farha est membre actif de plusieurs associations caritatives et gère un grand nombre de sociétés d’immobiliers à Doha et à Bahreïn. “Je suis très reconnaissant d’avoir été choisi comme ambassadeur de bonne volonté, surtout au moment de l’élaboration de ce projet de développement” explique-t-il à iloubnan.info, en signalant que le Pnud tend à élire des ambassadeurs partout dans le monde où le nombre d’expatriés libanais est clairement signifiant, “c’est une initiative en elle-même de bonne volonté puisqu’elle battit des ponts entre les ambassadeurs libanais et leur patrie”, affirme Ghaleb Farha.

A noter que les personnes présentes ont pu profiter à l’issue de ce lancement d’une exposition de photos accueillie par le Dôme et illustrant justement le peuple libanais dans ses traditions. Kebbé et Manakichs étaient aussi de la partie, en parfait exemples de l’économie locale du pays.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :