Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

La formation du gouvernement serait suivie par un repositionnement de Hariri et de Joumblatt, loin de Geagea…

Posted by jeunempl sur octobre 27, 2009

El Nashra

Joumblat-GeageaLe Premier ministre désigné Saad Hariri serait-il vraiment indigné des dernières déclarations de son allié maronite Samir Geagea, chef du conseil exécutif des Forces Libanaises?

Selon des sources proches de Hariri, ce dernier endure une « véritable crise d’indignation » à l’encontre de Geagea… Le chef des FL ne s’est d’ailleurs pas résigné aux directives de Hariri, consistant à ne pas divulguer les résultats des concertations aux médias et à faire preuve d’apaisement en vue d’unifier les rangs majoritaires… Mais les dernières déclarations de Geagea l’ont répugné.

Il se trouve alors face à deux alternatives: soit opter pour le camp du député Walid Joumblatt, député chef du groupe parlementaire « La rencontre démocratique », soit se ranger auprès de Geagea… Option qu’il ne choisira sûrement pas.
C’est pourquoi, Hariri guetterait des circonstances politiques convenables afin de proclamer son repositionnement, même au détriment de Geagea…

L’indignation, ou « le choc », de Hariri vis-à-vis de son allié maronite, aurait été suscitée par la divergence de leurs opinions suite à la réclamation américaine de reconsidérer la structure gouvernementale. Alors que Hariri s’est refusé à toute modification, insistant sur la formation d’un gouvernement d’union nationale, comprenant le Hezbollah, l’attitude de Geagea était bien différente… Rimant avec celle de l’administration américaine, elle semblait favorable à la formation d’un cabinet majoritaire, traduisant les résultats des élections législatives.

Mais des sources du courant du « Futur » assurent que le Premier ministre désigné ne se résignerait point aux avis de Geagea, ajoutant que les FL ne verront pas leurs requêtes exécutées dans le prochain cabinet. Elles vont jusqu’à craindre qu’un compromis gouvernemental ne soit établi au dépens du bloc des FL, surtout que Hariri considère que les députés FL ont été élus grâce aux partisans du « Futur », et non le contraire.
Se basant sur les déclarations du général Michel Aoun, député chef du groupe parlementaire « Changement et Réformes », qui refuse de se départir de ses droits, l’entourage de Hariri fait pression pour que le courant du « Futur » obtienne le plus grand nombre de portefeuilles, sans les céder à ses alliés.

Dans le même contexte, les partisans du « Futur » estiment que la proclamation du prochain cabinet marquera la fin de « la lune de miel » entre les deux partis, surtout que Hariri se repositionnera auprès du député Walid Joumblatt, par crainte que le virage de ce dernier n’aboutisse à une défaite de la majorité parlementaire et ministérielle. Ce que Hariri refuse catégoriquement, quelles que soient les circonstances, surtout que son échec consisterait en une défaite claire et caractéristique de la politique saoudienne au Liban.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :