Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Liban : la formation du gouvernement entre chaud et froid

Posted by jeunempl sur octobre 22, 2009

Libnanews

Saad Hariri - Liban

General Michel Aoun

General Michel Aoun

La formation du gouvernement d’union nationale semble être retardée au Liban suite aux déclarations de l’ancien premier ministre, le Général Michel Aoun et de certaines informations véhiculées par la presse libanaise, faisant état de la demande du sous secrétaire d’état américain Jeffrey Feltman au premier ministre désigné Saad Hariri à former un gouvernement excluant le Hezbollah et ses alliés.

Hier soir, au cours d’une conférence de presse, l’ancien premier ministre et dirigeant du Courant Patriotique Libre, le Général Michel Aoun avait dénoncé l’optimisme de certains dirigeants de la majorité, indiquant toujours attendre une réponse du premier ministre désigné Saad Hariri à ses demandes, alors que des pôles de la majorité avaient fait part de la formation prochaine du gouvernement.

Le général Michel Aoun avait également indiqué que les propositions avancées par Saad Hariri n’incluaient aucunes des idées présentées par ce dernier, déclarant avoir également rejeté les alternatives présentées à l’obtention du ministère des Télécoms et estimant qu’il y a une tentative de faire pression et de rejeter la responsabilité sur le CPL.

Par ailleurs, le général Michel Aoun a indiqué demander par conséquent un 6ème ministère, constatant que des partis de la majorité actuelle conservaient leurs portefeuilles ministériels depuis 2003 et déclarant que le nombre de députés du bloc parlementaire de la Réforme et du Changement est passé de 21 à 27 députés suite aux élections législatives de juin 2009.

L’ancien chef du Conseil s’en est également pris au Parti de Saad Hariri, les rendant responsables de l’administration financière et rappelant indirectement qu’ils détiennent depuis de nombreuses années le ministère des finances, allusion à la dette publique libanaise qui atteindrait officiellement plus de 47 milliards de dollars.

Selon la presse libanaise, le premier ministre désigné Saad Hariri s’est déclaré surpris des déclarations hier du Général Michel Aoun. Le quotidien An Nahar a indiqué que selon des sources proches du CPL, aucune proposition acceptable n’a été faite par Saad Hariri qui lui aurait refusé le ministère de la justice, celui des travaux publics ou un ministère de souveraineté en remplacement du ministère des télécoms.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :