Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Youssef Khalil estime que le gouvernement libanais attend toujours « le feu vert international »

Posted by jeunempl sur octobre 20, 2009

El Nashra

Youssef KhalilLe député Youssef Khalil, membre du groupe parlementaire « Changement et Réformes » s’est déclaré surpris par certains discours qui prétendent que le processus de formation du gouvernement est « revenu à la case départ. » Défendant un point de vue beaucoup plus positif, M. Khalil a affirmé que le général Michel Aoun, député chef du groupe « Changement et Réformes » et le Premier ministre désigné Saad Hariri « ont fait un long chemin » depuis la case départ, au cours de leurs multiples rencontres.

Rappelant que ni M. Hariri, ni le général Aoun n’ont tenu de discours négatifs, le député aouniste a estimé que « certaines formations politiques sont connues pour leur pessimisme. » Et d’ajouter, « il se peut qu’elles procèdent ainsi pour remuer la scène politique locale, actuellement stagnante », selon M. Khalil.

Interviewé par Elnashra.com, le député du Kesrouan a noté que rien n’a changé sur la scène politique locale depuis la deuxième désignation de M. Hariri au poste de Premier ministre, ni même suite au sommet de Damas qui a réuni le roi saoudien et le président syrien, ajoutant que « la conjoncture internationale ne semble pas avoir ‘mûri’ au point d’engendrer, dans un avenir proche, un gouvernement d’union nationale au Liban. »

Convaincu que ce sont les ingérences des puissances intenationales qui gèlent la formation du gouvernement, M. Khalil s’est demandé « comment certains peuvent croire encore que le ministère des Télécoms constitue le seul obstacle qui entrave la formation du gouvernement et qui défie la volonté des puissances mondiales? »

M. Khalil a de ce fait souligné que « le gouvernement pourrait être formé à n’importe quel moment désormais, s’il obtient le feu vert international », car selon lui, les acteurs politiques locaux ont « abouti à une certaine entente sur la plupart des problèmes qui entravaient la formation du gouvernement lors de la première désignation de M. Hariri. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :