Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Gebrane Bassil révèle le démantèlement d’une station Internet israélienne au coeur du Liban

Posted by jeunempl sur août 19, 2009

Jean Aziz – Al Akhbar (traduit par Leila Mazboudi)

Walid Joumblatt - PSPIsraël - Liban - drapeauxGebran Bassil - Ministre des TélécommunicationsDernièrement le ministre des télécommunications Gebrane Bassil a révélé le démantèlement d’une centrale des services internet, relayés depuis Israël, installée dans la montagne du Barouk au Chouf. L’affaire risque d’être l’un des plus grands scandales sécuritaires dans l’histoire du Liban. Elle devrait en principe faire tomber beaucoup de  » grosses têtes »

Tout a commencé au lendemain de la décision du ministre des télécommunications Gebrane Bassil d’interrompre les activités de cette station, le 4 avril dernier, au motif qu’elle était illégale.

En démantelant ses paraboles installées sur l’antenne de diffusion de la chaîne télévisée libanaise MTV, deux choses constatées ont mis la puce à l’oreille chez les parties concernées. À la différence avec toutes les autres, les paraboles de réceptions étaient dirigées dans le sens du sud, à partir d’un point qui devrait permettre une vision radiodiffusé directe d’Israël par le biais d’un Microwave. De plus, les appareils utilisés étaient d’une sophistication non connue dans le marché libanais.

Dès son interruption, le ministre Bassil fit l’objet de sollicitations fusant de toutes parts pour redémarrer la centrale de nouveau. Parmi les solliciteurs des responsables sécuritaires affiliés à des personnalités hauts placés et à des ministres.

S’obstinant à refuser toute concession, Bassil saisit le procureur général financier de cette affaire, exigeant une enquête et des mesures juridiques adéquates. Hélas, quatre mois sont déjà passés et l’affaire n’a pas encore été transférée à la cour de cassation. Aucun interrogatoire n’a été effectué. Signe de l’importance des personnalités qui se trouvent derrière cette société qui a entamé ses activités lorsque Marwane Hamadé (député du Parti socialiste progressiste du leader druze Walid Joumblatt) était ministre des télécommunications en 2006. Sachant que les sociétés qui bénéficient de cette centrale sont également connues dans le milieu politique.

Cette affaire comporte deux dimensions: financier et sécuritaire.

Concernant l’aspect financier, cette centrale israélienne du Barouk fonctionne grâce à une puissance de capacité estimée à 300 mégabits par seconde. Avec 2500$ comme tarif officiel pour le coût de 2 mégabits, cette centrale soutirait donc du budget de l’état le montant de 375 mille dollars par mois. Sachant que les propriétaires de cette centrale achetaient ses services par le biais d’une société située à Chypre, pour le prix modique de 600$, et les vendaient pour la somme de 1500$, leurs gains seraient donc de l’ordre de 100 mille dollars par mois.

S’agissant du volet sécuritaire de cette affaire, la première question se rapporte aux propriétaires de cette centrale. Selon les informations récoltées par Aziz, ils seraient nombreux, et certains d’entre eux sont hauts placés dans la fonction publique.

Mais le pire est ailleurs. Vu qu’elle était possédée par des personnes appartenant au milieu politique libanais, et étant donné que les services qu’elle vendait étaient moins chers que ceux vendus par l’état libanais, de nombreuses personnalités officielles, politiques, militaires, et sécuritaires s’étaient contractées avec elle, pour leur procurer les services internet nécessaires.

Le Palais présidentiel serait à fortiori l’un de ses clients. Leurs messageries risquent fort d’avoir été dévoilées, compte tenu de la sophistication des appareils confisqués et qui permettent de relayer les contacts dans les conditions climatiques les plus difficiles.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :