Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

L’Eglise reconnaît finalement que la réconciliation druzo-chrétienne n’a pas eu lieu et exige des excuses officielles

Posted by jeunempl sur août 7, 2009

El Nashra

PSP - Walid Joumblatt

PSP - Walid Joumblatt

Mgr Sfeir

Mgr Sfeir

« La réconciliation druzo-chrétienne s’est arrêté au point où elle a commencé, et jusqu’à ce jour nous ne pouvons pas parler de réconciliation dans la Montagne (du Chouf), car de nombreuses familles chrétiennes n’ont toujours pas regagné leurs villages, et des milliers d’entre elles sont incapables à ce jour de visiter leurs maisons, leurs terrains et leurs propriétés… » C’est ainsi que Mgr Bechara Rahi, l’évêque maronite de Jbeil, résume la situation en ce qui concerne la réconciliation druzo-chrétienne et des déplacés, et reconnaît pour la première fois depuis 2001, que cette réconciliation n’a été qu’une mascarade.
Les déplacés de la Montagne l’ont quitté depuis plus de 25 ans, et leurs plaies s’ouvrent à chaque fois que d’autres déplacés regagnent leurs terres. Après la guerre de juillet 2006, tous les Libanais contraints à l’exode ont regagné le Liban-Sud et la banlieue sud de Beyrouth; de même, les réfugiés palestiniens ont pu regagner leur camp de Nahr el Bared pris en otage par l’organisation terroriste Fateh al-Islam, après la guerre de quelques mois que l’armée libanaise a mené pour les en libérer. C’est en effet une grande frustration pour les Libanais originaires de la Montagne de voir toutes ces personnes rapatriées, alors qu’à peine 16,6% d’entre eux ont pu regagner leurs terres.

Certains pensent que ce statu-quo est dû à la situation économique et à l’absence d’emplois dans la région, alors que d’autres accusent le patriarche maronite Nasrallah Sfeir qui a fait preuve de nonchalance à l’égard de cette question centrale. D’autres encore estiment que M. Joumblatt s’obstine à empêcher le retour des chrétiens dans son fief, au dépens de l’entente historique qui y régnait entre chrétiens et druzes.

Père Azar: il n’y a pas eu de vraie réconciliation entre les chrétiens et les druzes en 2001, personne n’a avoué ses fautes, et personne n’a demandé pardon

Il semblerait que c’est surtout à cause d’obstacles « psychologiques » que les habitants ne regagnent pas leurs villages; les vieillards sont rentrés par nostalgie, mais les jeunes craignent toujours le retour, ayant toujours à l’esprit les récits de leurs parents. Surtout qu’une politique sécuritaire règne sur la Montagne qui est toujours sous le contrôle de « Walid Bey. »

Père Boutros Azar, recteur de l’Université Antonine, appuie les déclarations de l’évêque Rahi, et assure que « la réconciliation druzo-chrétienne de 2001 n’en a pas été une, car pour qu’il y ait réconciliation, il faut qu’il y ait un aveu de fautes et des excuses », « ce que nous n’avons hélas pas constaté », a ajouté P. Azar.

Il a par ailleurs affirmé ne pas douter des intentions du patriarche Sfeir qui a représenté les chrétiens lors de cette réconciliation, ajoutant toutefois qu’il « doute que les intentions aient été aussi bonnes de l’autre côté. »
P. Azar a en outre déclaré que le premier pas à entreprendre en vue d’accomplir une vraie réconciliation est le développement de la région; en y assurant du travail ainsi que les besoins basiques des habitants. Il a par ailleurs souligné qu’il faudrait que des prêtres entrent en fonction dans ces villages, appelant également au renforcement du système éducatif dans la région.

Le veto de Joumblatt et les deux milliards et demi qu’ont encaissé les occupants au lieu des déplacés

Deux milliars et demi de dollars américains ont été « officiellement » déboursés par le ministère des Déplacés et les différentes caisses qui leur ont été consacrées pour le « retour des déplacés de la Montagne ». Les observateurs défendent une toute autre version des faits: selon eux, la grande partie de ces fonds a été dépensée lors des campagnes électorales du PSP dirigé par le Bey, échouant ainsi dans la plupart des cas dans les poches druzes plutôt que chrétiennes.

Le député Naji Gharios, membre du groupe parlementaire « Changement et Réformes », élu à Baabda, rappelle qu’il est propre à la culture druze de « s’enraciner », ce qui ne serait pas le cas des chrétiens, selon M. Gharios, qui note que « les chrétiens partent à l’étranger pour s’éduquer ou travailler, sans nécessairement revenir au pays. »
D’après M. Gharios, le départ des chrétiens de la Montagne s’inscrit dans le cadre d’un plan visant à chasser les chrétiens du Moyen-Orient, « ils sont d’abord chassés de la Montagne et de la Békaa pour échouer à Beyrouth, à deux pas de l’aeroport qui sera leur dernière étape avant l’émigration. »
M. Gharios s’est par ailleurs interrogé sur l’attitude du patriarche Sfeir, « a-t-il jamais remué la question des déplacés avec ses visiteurs druzes? Aurait-il honte de revendiquer les droits de sa communauté? Il agit comme s’il refusait l’entente nationale… », a-t-il affirmé.

Le député de Baabda a en outre dénoncé le manque d’initiative du chef du conseil exécutif des Forces Libanaises, Samir Geagea, et du chef du parti Kataëb, Amine Gemayel, tous deux alliés de Joumblatt, qui n’ont jamais revendiqué le retour des déplacés, estimant que ceux-là « ne souhaitent le retour que de ceux qui leur plaisent. »

En résumé, selon M. Gharios, le blocage dans le dossier des déplacés est dû à plusieurs facteurs: le refus de Joumblatt, la nonchalance du patriarche Sfeir, la complicité des chrétiens du 14 mars, l’oubli intentionnel du gouvernement, et finalement la corruption qui mine la caisse des déplacés… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :