Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

4,6 millions de réfugiés palestiniens attendent le retour en Palestine occupée

Posted by jeunempl sur août 6, 2009

Human Rights Watch

Israel - PalestineBarak Obama en visite au Koweït aujourd’hui est venu réaffirmer la nécessité de trouver rapidement un accord de paix. Ce weekend plusieurs familles de Jérusalem Est ont été jetées à la rue sans relogement pour être occupées par des colons.

Les palestiniens restent encore aujourd’hui un peuple otage sans défense face à Israël qui bafoue sans cesse leurs droits et viole les règles du droit international depuis 1967 selon l’ONG Human Rights. Pourtant les réfugiés palestiniens retrouveront tôt au tard leurs terres spoliés comme tous les peuples qui se sont battus pour leurs liberté comme en 1989 à la chute du mur de Berlin. C’est le sens de l’histoire et le droit de chaque peuple à vivre librement. Le retour des réfugiés est l’une des conditions du plan arabe de 2002 qui fait l’object aujourd’hui de discussions. L’Emir du Koweït a souligné cette semaine en présence du président américain que les Etats arabes adhérons à l’initiative de paix au Moyen-Orient que si Israël en respectait les termes. Le plan de 2002 accordait à Israël une pleine normalisation des relations à condition d’un retrait des terres arabes occupées depuis 1967 la guerre israélo-arabe. L’initiative demande la création d’un Etat palestinien viable dans la bande de Gaza et la Cisjordanie, avec Jérusalem-Est comme capitale. Elle vise également une « solution juste » à l’avenir à long terme des réfugiés palestiniens, selon les termes de la résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies 194. Le gouvernement israélien a, à maintes reprises rejeté les appels des Palestiniens qui ont fui ou ont été forcés de quitter leurs foyers au cours de l’israélo-arabe de 1948 la guerre à retourner dans des zones de ce qui est aujourd’hui Israël. Environ 4,6 millions de réfugiés palestiniens vivent en dehors de leurs terres ancestrales, en Syrie, en Jordanie, au Liban, à Gaza et en Israël-Cisjordanie occupée.

En visite dans la région, le Secrétaire d’Etat américain a critiqué l’expulsion de familles palestiniennes de Jérusalem-Est. Hillary Clinton a affirmé après une réunion avec Nasser Judeh que le déplacement forcé le weekend dernier des familles palestiniennes de maisons jugées par la Cour suprême israélienne comme étant propriété juive était « profondément regrettable ».

« L’expulsion de familles et de la démolition de maisons à Jérusalem-Est n’est pas conforme aux obligations d’Israël et je prie instamment le gouvernement d’Israël et les fonctionnaires municipaux de s’abstenir de telles actions provocatrices », at-elle affirmé lundi.

George Mitchell, l’émissaire américain pour la paix au Moyen-Orient, continue de travailler avec le gouvernement israélien et l’Autorité palestinienne dans un effort visant à parvenir à un accord de paix. Le processus de paix avance lentement mais les palestiniens mettent beaucoup d’espoir dans la nouvelle administration américaine pour qu’enfin cesse les atteintes aux droits des civils en Palestine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :