Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Laissez-nous rêver

Posted by jeunempl sur juillet 20, 2009

Marc Sassine

ElectionsIndépendance, liberté, programmes électoraux, promesses, victoires, défaites… Je vois tout, maintenant que la poussière s’estompe et que les vérités commencent à apparaître … Je me remémore tous les discours résonnants, toutes le foules en délire devant leur leader, son fils ou, mieux encore, son neveu.

Gain ou perte, plus rien ne paraît important maintenant : les députés sont députés, les ministres seront ministres. Paris 4, Doha 2, opposition et loyalistes, on prend les mêmes et on recommence.

Entre-temps, le Liban se vide, l’Église se transforme en parti et les partis politiques en organismes religieux, Obama, Sarkozy et Assad se rencontrent, et le rêve devient poussière, et de la poussière un espoir renaît, un espoir qu’on s’empressera de revendre pour moins que rien. Le sexe des anges, ou l’ange du sexe, ce n’est plus un problème ; ce qui compte, c’est le sexe politique qui souffre d’un dérèglement et qui donne, à chaque coup, un enfant qui ressemble tellement à son aîné qu’on dirait des jumeaux.

Alors, oublions cette politique et restons décents. Parlons d’amour, mais même l’amour peut être bestial, et le rêve peut devenir cauchemar et le cauchemar réalité. C’est un peu comme ça qu’on fait de la politique dans mon pays. En occident, on parle de sadomasochisme ; chez nous, nous avons le « politicomasochisme », et nous en sommes fiers !

Oui, nous sommes le peuple qui a voté pour les collaborateurs après la libération, nous sommes ceux qui ont dit oui à Ali Baba pour le trésor, et nous sommes ceux qui ont nommé Mr Hide au tourisme.

C’est un peu réaliser nos rêves, nos espoirs et nos ambitions… Vous savez que, parfois, les rêves les plus atroces sont ceux qui se réalisent. Imaginez-vous alors que nos rêves sont tous atroces, et que le rêve le plus laid reste parfois plus clément que la réalité.

Mettez-vous à notre place pour une seconde !  Nous sommes pragmatiques. Rêver de changement est trop ambitieux, et œuvrer pour la réforme tient de l’impossible. Notre militantisme est consommé avec modération : on exige, de toutes nos forces, qu’on n’interdise pas un concert, mais on ne bronche pas si on paie la plus grosse facture d’essence des pays non producteurs ! C’est un peu ça l’amour de la vie …

Notre situation restera la même tant que nous resterons médiocres dans nos ambitions et que nos principes resteront différenciés par leur bar code.

Prenez tout : les sièges parlementaires, les postes matériels, les gros contrats et tout le reste. On ne demande qu’une chose : Laissez-nous rêver !
Arrêtez d’inonder la conscience collective de vos fantasmes que vous prenez pour des réalités, appliquez votre politique et gouvernez. Entre-temps, nous, on apprendra à rêver de nouveau, et exiger l’impossible.

Et c’est uniquement un peuple qui rêve qui pourra voir la vie en couleur vive, sans se contenter d’une vision aussi banale et routinière que la couleur du ciel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :